Hugues Demeusy : Bonjour . On voit de plus en plus tes dessins qui s’attaquent notamment à la Manif pour tous ? D’où viens-tu ?

rapport-sos-homophobie-v2-699x503Nawak : Je me suis lancé dans le depuis deux ans et demi. Au départ, je souhaitais principalement dessiner pour des entreprises ou des collectivités. J’avais donc un style plutôt consensuel, adapté à ces organisations, que je signais sous le pseudonyme de Nawak et j’utilisais mon vrai prénom pour les dessins plus polémiques. Nous étions au début de l’année 2013 avec les débats autour du mariage pour tous. Il est devenu de plus en plus difficile de gérer deux identités. Au bout de quelques semaines, j’ai fini par assumer totalement mes positions. J’ai publié un sous le nom de Nawak dénonçant l’ des « manifs pour tous ». Celui-ci a été retweeté par SOS et tout s’est emballé !

On l’a vu dans tes dessins, tu es très en colère contre les « intégristes » de la Manif pour tous, mais aussi très concerné par l’affaire Vincent Lambert : ce jeune tétraplégique maintenu en vie ?

La Manif pour tous n’est que le visage « souriant » et colorié d’une forme de « mai 68 inversé »

Je m’oppose simplement à celles et ceux qui utilisent la religion à des fins politiques, pour imposer leur conception de la société aux autres. Je ne peux concevoir qu’un groupe de personnes s’arroge le droit de décider pour les autres ce que doit être une famille, un mariage, un couple, une fin de vie… Lorsque la Manif pour tous prétend défendre « LA » famille (comprendre « traditionnelle ») au mépris de toutes les autres, elle insulte les autres modèles de famille. Elle insulte des citoyens, des parents et surtout des enfants !

Concernant le droit de mourir dans la dignité, on remarque d’ailleurs que les personnes et organisations composant le noyau dur de la Manif pour tous se retrouvent (comme par hasard !) dans d’autres combats contre la liberté de choix (IVG, fin de vie…). La Manif pour tous n’est que le visage « souriant » et colorié d’un mouvement conservateur de grande ampleur – une forme de « mai 68 inversé ».

Je ne vois pas en quoi ces gens s’arrogent le droit de décider pour moi de ce que doit être ma vie ou ma mort. « Ma vie, mon corps, mes choix. »

Tu dessines aussi ta relation avec ton chat ?

On me reproche trop régulièrement de faire des dessins durs ou négatifs. Dessiner ma relation avec mon chat me permet de revenir sur des thèmes plus légers et fédérateurs. Siri est devenue une vraie star malgré elle, en quelques mois. Régulièrement, mes contacts demandent de ses nouvelles… On lui a même offert des paquets de croquettes !

Tes projets ?

Tout d’abord, sortir le livre dédié à Siri, mon chat, mais aussi ressusciter mon second livre La France rose et bleu ne lâche rien – Le site Bibliocratie, plateforme d’édition participative, a fermé juste avant d’imprimer mon second livre. Beaucoup de personnes qui avaient souscrit se sont retrouvées le bec dans l’eau ! – Avant la fin de l’année, je souhaite donc que ces deux projets voient le jour au format papier et au format eBook.

Merci à toi, Nawak, et très bonne continuation !

http://www.nawak-illustrations.fr/
http://www.facebook.com/NawakIllustrations

PARTAGER
Hugues Demeusy

Grenoblois d’origine, je viens à Paris pour vivre ma vie et apprendre la publicité. Je travaillerai dans la communication jusqu’à ce que ma vie soit bouleversée par le sida en 94. Depuis, je m’adonne avec frénésie à mes passions : la littérature, le cinéma, l’écriture, la mer…. J’ai découvert le Centre LGBT rue Keller en 2001 !