Rendre visible pour inspirer. C’est l’un des grands rôles que jouent les images dans nos vies, parfois même inconsciemment. Qu’elles nous émeuvent, nous fassent rêver, nous rebutent ou nous scandalisent, les images nous font toujours réfléchir. Leur impact se mesure aussi dans le fait de les fuir : si au cœur de toute tentative d’indifférence, nous refusons en quelque sorte d’écouter ce que nous percevons, c’est bien que ce que nous voyons agit de manière directe sur nous.

affiche
Harcèlement de rue (2014 — Bruxelles)

 

L’art de l’affichage

Les affiches font partie intégrante de l’histoire du militantisme et de l’émancipation, identitaire ou sociale. Support d’une iconographie particulièrement libre et créative, l’art de l’affiche est souvent subversif et d’une rare diversité. Le collectif féministe La Rage a débuté sa collecte d’affiches féministes et lesbiennes depuis juin 2015, et invite depuis toute personne le souhaitant à collaborer en contribuant à agrandir cette grande collection d’affiches militantes qui seront par la suite gratuitement téléchargeables depuis leur site Internet. Projet à but non lucratif et mené complètement bénévolement, le collectif a exposé en novembre dernier à l’atelier du 6b à Saint-Denis où certaines affiches étaient sérigraphiées spécialement pour l’événement. Participant à de nombreux événements associatifs, scéniques et artistiques depuis l’an dernier, le collectif La Rage permet de penser une approche à la fois historique, politique et artistique de l’iconographie féministe, lesbienne et trans, qui nous fait réaliser à quel point certaines affiches datées du début de la fin des années soixante vantant l’idée de progressisme sont toujours tristement d’actualité.

 

Le projet Herstory

Les lesbiennes de Jussieu (1979 — Paris)
Les lesbiennes de Jussieu
(1979 — Paris)

Kelly Rakowski est, quant à elle, à l’initiative du projet Herstory, qui sous forme d’un compte Instagram nous offre quotidiennement des images d’archives lesbiennes : scènes du quotidien, manifestations, portraits, détails vestimentaires, photographies de fêtes etc… Tirées initialement du site Internet d’archives « The Lesbian Herstory Archives » basé à Brooklyn, toute personne est aujourd’hui invitée à contribuer en proposant ses propres images d’archives personnelles ou extraites de documents (revues, tracts, affiches…). Ce qui était initialement un passe-temps est devenu une activité lucrative et protéiforme au-delà d’Instagram pour Kelly Rakowski, qui a depuis signé une collection inspirée des vêtements portées sur certaines images d’archives avec une marque de prêt-à-porter de Los Angeles, Otherwild. Fière de ce succès, Kelly Rakowski espère désormais pourvoir mettre en place une exposition pour rendre accessible ces images à un plus grand nombre et non aux seul.es adeptes des réseaux sociaux, dans un profond souci de conscience du rôle que joue pour chacun.e d’entre nous l’iconographie qui nous représente et forme une large part de notre mémoire collective.

http://www.larage.org/fr/home/
http://instagram.com/h_e_r_s_t_o_r_y