De la lecture au coin du feu

C’est avec tristesse que nous avons appris la semaine dernière la liquidation de Yagg.com, une sorte d’avis de décès. Une liquidation dans les films de gangsters, c’est une mort violente, comme un coup de fusil porté au cœur. Car Yagg nous a informés pendant de nombreuses années, nous a éclairés également, alors forcément nous sommes touchés. Je ne vais pas mentir en disant que nous n’avions pas senti la fin roder, mais un décès, surtout celui de quelqu’un que nous aimions et admirions, c’est toujours un choc.

Après le décès il y a le deuil à faire, et ce n’est que le début. Peut-être nous faut-il entendre ce qui nous est crié : les LGBT d’aujourd’hui ne sont plus celles et ceux d’hier, ils-elles n’ont plus forcément envie d’un contenu « communautaire » généraliste et en tout cas, ne sont pas prêts à payer pour cela.

Le petit coin de ciel bleu du mois, c’est que nous avez été près d’un millier de lecteurs-trices uniques pour le lancement de  GENRES  en octobre. Franchement, c’est un résultat au-delà de nos espérances, et les témoignages que vous nous avez envoyés nous ont convaincus du bien-fondé de la démarche qui est la nôtre.

Ce mois-ci, je vous propose de commencer un voyage dans le Paris mythique des années 80, qu’Hugues nous invite à entamer auprès des personnages et lieux cultes de ces années-là. Nous publierons cette fiction à raison d’un épisode par mois, vous allez avoir de la lecture pendant plusieurs mois ! D’autres auteur-e-s nous ont rejoints, bienvenue et merci à James, Melmoch et Paola, et vous en découvrirez de nouveaux et nouvelles dans les starting blocks pour décembre.

Bonne lecture !