« Où es-tu Heinz ? Il y avait ta voix sur ma peau, et tes paumes, et tout ton corps. On n’avait même pas à se dire que c’était cela vivre. »

« Tu », Heinz Weiner, l’amant, est mort avant l’internement et les tortures subies par Klaus Hirschkuh (Biche…) à Buchenwald.
Retour à Leipzig, la ville de sa naissance, dans sa famille dont il se sent, lui le pédé meurtri parce que pédé, de plus en plus étranger. Quatre ans, c’est long.

Oui mais aussi un changement pour lui dans ce qu’il ressent quand il marche dans les rues : « Ils étaient autres. C’était eux qui étaient autres. Pourquoi ce devrait toujours à lui de l’être ? » Et puis, « Il avait acquis une indifférence qui lui permettait de se tenir à distance de la fosse et des pendus »… oui, car si l’on revient, et comment le peut-on ?… Demain? Quand on est « mort à soi-même et vivant »?

Et les rappels « sale pute, tante, pissez-lui dessus… sous-homme… » puis « une règle de fer enfoncée dans le cul, les ténèbres », les mots désormais impossibles à entendre : « soupe, louche… »

Mais la « force » de Klaus Hirschkuh, sortir, travailler, partir en France en grand partie à pieds, apprendre le français, travailler dans le tissu, aimer, et enfin combattre haut et fort, « se taire usait ». Le titre du livre comme une revendication s’adresse à Julien, son nouvel amant : « M’entends-tu? Comprends-tu de quoi je parle ? Qu’on sache ce qu’était d’être pédé à Buchenwald, et pas gay, pédé, car ‘pédé’ porte en lui les coups reçus, les crachats, la haine assénée, gay, c’est gentil, plein d’illusions […] c’est plein de compromission, j’étouffe dans ce mot… »

Daniel Arsand est à lire, son livre est beau et fort comme certaines de nos luttes.

Article paru précédemment sur le site de LaLucarne.org

31ehpaxcnlJe suis en vie et tu ne m’entends pas – Daniel Arsand
Actes Sud Littérature
ISBN 978-2-330-06042-8
20 €


Prix du Gay 2016

La proclamation du palmarès a eu lieu à Paris, Librairie Violette and Co,  le samedi 7 janvier 2017.

Le jury, composé d’écrivains, critiques, blogueurs, chroniqueurs, lecteurs, libraires et éditeurs, a choisi six lauréats dans la short-list finaliste des onze romans sur les quarante préalablement sélectionnés parmi 119 participants.

Le palmarès des éditions du Frigo http://www.editionsdufrigo.com/

Prix du roman gay 2016 Je suis en vie et tu ne m’entends pas de Daniel Arsand aux EDITIONS ACTES SUD
Mention spéciale Un ange pour l’été de Michel Bellin aux EDITIONS CHAPITRE.COM
Coup de cœur du jury Tombe, Victor ! de Louis Arjaillès aux EDITIONS EDILIVRE
Prix spécial découverte Désordres de Jonathan Gillot aux EDITIONS EX AEQUO
Prix du roman policier Crime au kitsch de Hervé Latapie aux EDITIONS LE GUEULOIR
Prix d’honneur pour l’ensemble de son œuvre Loïc Le Doeuff

La sélection 2017 est ouverte… contact@editionsdufrigo.com

PARTAGER
Martine Laroche

Beuh ! importance ?
Lesbienne âgée de toujours et militante depuis 68 !