14691318_10202342618242503_6141408401663395796_oTu es originaire de Mandchourie au nord de la en 1983. Quel est ton parcours artistique ?

Marco Han : Le dessin et la peinture ont toujours été ma passion, je les ai appris dès mon plus jeune âge, et je les pratique toujours régulièrement. J’ai également été tatoueur. Je suis venu à la naturellement, comme prolongement à la peinture. Puis mon activité de photographe s’est développée au cours de mes nombreux voyages dans le monde, et au fil de mes rencontres. Je suis un photographe libre, qui me déplace souvent.

Ton de aura lieu du 25 janvier au 15 février 2017 à la librairie Les Mots à la bouche dans le cadre de la 3e Semaine LGBT chinoise. Peux-tu nous en parler ?

12027368_10200977426153554_4384996777547946156_oLa rue m’inspire beaucoup, ainsi que le monde de la nuit. Les hommes que je rencontre m’inspirent aussi. Je veux capturer les émotions intérieures de ces hommes, en utilisant le noir et blanc, afin d’exprimer leurs blessures et leurs forces au quotidien. La principale difficulté que j’ai rencontrée a été de gagner la confiance de mes modèles, qu’ils comprennent ma démarche, et qu’ils m’acceptent dans leur intimité. Car ils savent que mon objectif photographique les met à nu et dévoile leur univers secret.

Que souhaites-tu exprimer à travers tes œuvres ?

Quand je fais une séance photos avec quelqu’un, je veux lui donner confiance en lui-même. Peu importe son physique, son parcours personnel, sa personnalité, je veux le transfigurer par mon art, qu’il se découvre lui-même à travers mes images. Le plus important n’est pas ce que je veux exprimer en tant que photographe, mais ce que le modèle exprime. Mes photos sont autant le résultat de mon travail et de ce que les modèles m’apportent.

Tu t’es installé à Paris en 2010. Tu aimes ta vie ici ? Où peut-on te croiser à Paris ?

Oui, bien sûr. Après toutes ces années passées en France, j’ai la chance de pouvoir vivre de ma passion. Ce qui me rend très heureux. On peut me croiser dans tout Paris. Mais en tant que photographe, je me fais invisible, pour disparaître derrière mon objectif, et mettre en valeur mes sujets. Il y a donc de fortes chances que vous ne me remarquiez pas si vous me croisez.

Comment vit-on en tant que gay en Chine? Est-ce très différent de la France ?

En tant que gay, la vie est la même en Chine. Mais le regard que la société porte sur les gays est différent: certains nous voient comme des déviants, des malades ou anormaux. Mais ce problème n’existe pas qu’en Chine, même si des progrès restent à faire.

Exposition de photos de Marco Han

Corps & Âme (25 janvier – 15 février 2017) conjointement avec Zhu Mingxiang
Vernissage le mercredi 1 février 2017 à 19h
Librairie Les Mots à la Bouche
6 Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4e
dans le cadre de la Semaine LGBT Chinoise à Paris

1273798_10201470497600032_7448783563592686040_o 12094909_10201039734391221_4832828691186642210_o 13112758_10201717005602578_5852824873129716222_o 13131717_10201717006122591_5299248224717991123_o 13147638_10201717005122566_5486053279273666839_o 13173177_10201717006202593_8581808549868697494_o 14468310_10202275186996764_8453334613624661740_o 14482007_10202275186076741_3217042753675308204_o 14542508_10202275187116767_6966644868473945669_o 14753243_10202342616362456_9115250489787770582_o 14124417_10202151173736510_7716545337650504239_o