Ton exposition de photos aura lieu du 25 janvier au 15 février 2017 à la libraire Les Mots à la bouche dans le cadre de la 3ème Semaine LGBT chinoise. Quel fut ton parcours avant de venir en France ?

Exposition de photos
ZHU MINGXIANG
Corps & Âme
du 25 janvier au 15 février 2017
Vernissage le mercredi 1 février 2017 à 19h
Librairie Les Mots à la Bouche 6 Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4e

Zhu Mingxiang : J’ai beaucoup voyagé depuis 2009, de l’Afrique à l’Asie en passant par l’Europe. Ce fut pour moi l’occasion de développer ma connaissance des différentes cultures. En 2012, je me suis installé à Paris, dont l’effervescence culturelle est une source d’inspiration.

Comment est née l’idée de cette exposition ?

Lorsque je suis arrivé ici, je pratiquais de la photographie de style documentaire, au quotidien, un peu à la façon de Cartier-Bresson. J’étais alors très attaché au noir et blanc.

Après quelque temps, j’ai commencé à cherché mon style photographique propre, avec lequel je pourrais garder une passion durable. Pour moi, le style qui fait parler la photo est la beauté de la nudité, c’est la magie du corps et la liberté d’être gay. J’ai commencé à rencontrer des modèle en 2016, pour mener cette idée de projet « Be naked, be yourself » qui commençait à naître dans mon esprit.

Zhu Mingxiang
Zhu Mingxiang

As-tu rencontré des difficultés particulières ?

Une des grandes difficultés pour moi a été de trouver des modèle au tout début de mon projet. Le meilleur moyen pour moi était de passer par les réseaux sociaux, voire les réseaux de rencontre gay. Beaucoup de gens ne voulaient pas croire que je cherchais seulement à faire des shootings nus.

Ainsi, on peut facilement me rencontrer à Paris dans les cafés du Marais où je passe beaucoup de temps au calme, à initier des contacts par internet pour rencontrer des modèles.

Selon toi, comment est perçue ’homosexualité en Chine ?

L’homosexualité n’est plus considérée en chine comme une maladie mentale depuis 2001, mais en parler et la faire accepter restent très difficiles et compliqués. C’est beaucoup plus facile dans les grandes villes comme Shanghai, où les mentalités sont plus ouvertes et enclines à accepter.

A comparer, en France, c’est évidemment très libre et respectueux pour vivre et travailler avec son homosexualité.


Exposition de photos de Zhu Mingxiang

Corps & Âme (25 janvier – 15 février 2017) conjointement avec Marco Han
Vernissage le mercredi 1 février 2017 à 19h,
Librairie Les Mots à la Bouche (6 Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4e)

0V1A8491副 0V1A8512副 0V1A9440副副

Zhu Mingxiang
Zhu Mingxiang
Zhu Mingxiang
Zhu Mingxiang