Un crime au palace

Enquête sur l'une des plus grandes affaires criminelles des années 1930.

Temps de lecture : 1 minutes

Qui était cet Oscar Dufrenne assassiné le 24 septembre 1933 dans son bureau du Palace, music-hall fort couru déjà à cette époque, maître des nuits parisiennes, amant, entre autres, de Jean Sablon, ami de Mistinguett, de Maurice Chavalier, Mayol, Joséphine Baker, Damia, etc., également directeur du Casino de Paris, du casino de Trouville, etc.; par ailleurs conseiller municipal du 10e arrondissement (radical-socialiste) et proche de l’ancien ministre de l’Intérieur Louis-Jean Malvy. Il est retrouvé mort, le crâne fracassé et le pantalon baissé. Un marin a été aperçu partant vite.

Cette histoire, dont toute la presse, de Gringoire (Après un appel à « un coup de balai », Gringoire répondit : … De par notre législation, nos usages, nos mœurs mêmes, il n’y a qu’un plumeau.) à l’Humanité en passant par Détective, toujours présent, s’est emparée, fit beaucoup de bruit : des homos, des marins prostitués, des personnages politiques !
L’historienne Florence Tamagne, après de nombreuses recherches, nous fait vivement revivre une partie du Paris de cette époque, des boîtes, des bars, des bordels pour homos, époque qui allait connaître les montées du fascisme et une présence insistante de la police et de sa chasse aux « vagabonds ».

Paul Laborie fut accusé, puis libéré. Son procès fut une mascarade, et peu de temps après l’âge des relations sexuelles homosexuelles fut porté à 21 ans !
Un livre déterminant pour mieux connaître notre histoire, et… agréable à lire.

LeCrimeDuPalaceLe Crime du Palace,
Florence TAMAGNE
Gencod 9782228916974 – éditions Payot – 22.00 €

PARTAGER
Martine Laroche
Beuh ! importance ? Lesbienne âgée de toujours et militante depuis 68 !

Poster un commentaire

Soyez le-la premier-e à commenter !

Notifiez-moi des
avatar
wpDiscuz