Brigitte Benkemoun découvre sur les stèles du Mémorial de la Shoa, le nom de son arrière grand-oncle, sauf que ce dernier a changé de patronyme…

Voici un livre extraordinaire qui prouve d’une belle manière combien connaitre ses racines est primordiale pour chacun d’entre nous.

Comme envoûtée par ce qu’on pourrait qualifier d’obsession, ou tout au moins de fascination, l’auteure va reconstituer après de nombreuses recherches, des rencontres improbables, le parcours de cet homme né au 19ème siècle en Tunisie, dans une famille de commerçants ; il s’émancipe en traversant la Méditerranéenne, s’installe en France, vit la Première guerre mondiale…

Peu à peu, Brigitte Benkémoun perçoit la spécificité de l’identité de cet ancêtre « adopté » par son compagnon, avant d’être dénoncé puis d’être déporté pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Exhumant la mémoire d’Albert, entre culture et traditions juives, elle lui rend le plus bel hommage en révélant avec une bienveillance admirable et chaleureuse la vraie nature de cet arrière grand-oncle qui nous charme comme un portrait fané de la Belle Epoque, où l’on reconnait des traits familiers, ceux d’un être cher…

Albert le magnifique,
Brigitte Benkemoun
Stock