02De son enfance privilégiée dans une famille bourgeoise parisienne aux précieuses vacances dans cette maison de campagne à Manneville, en Normandie, qui deviendra son point d’ancrage, vers lequel il reviendra fidèlement pour se régénérer, on accompagne Brice au plus près.

C’est ici qu’il rencontrera son premier ami qui se tuera dans un accident.

Il partira alors poursuivre des études à Oxford, où il croisera celui qui deviendra son premier amant et l’amour de sa vie. Alex. Ce dernier décidera pourtant  par confort de rentrer dans le rang.

Blessé, amputé, trahi, le narrateur se perd (ou se trouve) dans des escapades au bout du monde, où son métier d’apprenti journaliste l’emmène, afin de couvrir des crises politiques, écologiques…  ; il se confrontera à la réalité et à des rencontres singulières.

Mais Alex, l’amant est toujours présent, réapparaît, disparaît à nouveau, mais il est toujours là !

Une écriture vibrante souvent lyrique, où l’emploi impérieux du présent créé une vraie proximité avec l’intrigue, signe ce premier roman très inspiré ! L’urgence de vivre tout jusqu’au bout du bout, cette énergie qui pousse à se dépasser… sont au cœur du personnage de Bruce et lui confère un attrait incroyable !

La vie serait simple à Mannevile,
Pierre Cochez
Les Escales