Joyau baroque implanté au cœur de New-York, grâce à une architecture néo renaissance, le Dakota est une demeure unique surtout célèbre parce que l’immeuble accueillit John Lennon, où il fut assassiné.

Un lieu singulier qui va servir de décor à un portrait d’une folle décennie new-yorkaise, les fameuses seventies, à travers les habitants des différents appartements de l’immeuble. Le fil rouge du bouquin est un jeune black qui pénètre presque par effraction dans l’édifice bourgeois et réussira à grimper les échelons du personnel de sécurité, tout en posant un regard décalé sur les habitants.

Il y a parmi eux des anonymes et des célébrités telles John Lennon et sa femme Yoko Ono, Léonard Bernstein, Rudolf Noorev… La vie de l’immeuble se décline au travers des péripéties emmenées par des personnages à la vie pas forcement exceptionnelle, et se dessine en arrière plan le portrait d’une époque foisonnante d’événements en tout genre, notamment la libération des gays. On suivra parmi les personnages récurrents un couple de garçons dont les avatars sont à l’image de la révolution sexuelle…

Le petite histoire dans la grande, abritée par le sublime et iconoclaste immeuble Dakota.

Dakota Song,
Ariane Bois
Belfond