Mon corps et moi.

Pas de vacances réussies sans une préparation mentale et physique.

Le mental ça va, ça vient, le physique c’est du sérieux ça se prépare. Donc il faut « prendre le taureau par les cornes » et bien s’entraîner en amont dans sa salle de sport favorite.

Mais une question bête : pourquoi les gays ont-ils des corps si musclés ?

Source : SLATE

http://www.slate.fr/story/109683/corps-gays-muscles

Vous avez compris aimer son propre genre c’est se comparer, se mettre en concurrence et donc échanger en miroir.

C’est aussi pour un homme affirmer sa virilité donc ses muscles. C’est également plus de chances de faire des rencontres.

Maintenant des petits bourrelets et quelques kilos en trop peuvent aussi séduire et ont également leurs amateurs, donc pas d’angoisses.

Comment choisir ?

Vous êtes tout beau mais il faut choisir votre petit paradis sachant que San Francisco, Mikonos, et Saint Tropez ça suffit…Comment choisir ?

SOURCE : MOMONDO

http://www.momondo.fr/inspiration/vacances-gay/

Donc l’égalité des droits, l’état de l’opinion publique, le lit double ou pas, tout cela compte dans vos critères de choix.

Et où partir ?

SOURCE : CITYZEUM

http://www.cityzeum.com/ar/destinations-gay-friendly

SOURCE : MOMONDO

http://www.momondo.fr/inspiration/destination-gay/

Alors… Buenos Aires, Prague, Taipei, Munich, Marseille …le choix est vaste et diversifié.

Changez vos habitudes et découvrez des horizons inattendus pour des rencontres imprévues.

Que faire ?

Draguer, draguer et draguer encore…. et bien non les gays sont comme tout le monde, ils visitent, ils nagent, ils dégustent la cuisine locale et oui ils draguent aussi donc rien de tel qu’un bon guide sur appli ou papier pour éviter les mauvaises rencontres et ne rapporter que des bons souvenirs.

Et pour finir dans votre valise

10 articles indispensables :

SOURCE : MISTER10

https://www.mister10.com/fr/actu-gay/agenda/3838-10-indispensables-pour-une-valise-gay-reussie

Et bonnes vacances !

Frank Berenholc
10 ans avocat au barreau de Paris, 3 ans antiquaire/brocanteur aux Puces de Clignancourt et 30 ans professeur d'économie/gestion puis volontaire au Centre LGBT Paris IDF. Un parcours éclectique et diversifié mais toujours sensible aux droits et à la cause LGBT. Je me ressource grâce à la nature, la musique classique et les hommes en général et en particulier.