Après les tout aussi monumentaux Artists & Prostitutes, LaChapelle Land, Hotel LaChapelle, Heaven to Hell parus entre 1996 et 2006, Lost + Found et Good News sont les deux derniers ouvrages présentant les plus récents travaux du photographe américain, aussi réalisateur et à l’origine de nombreuses campagnes de publicité loin d’être passées inaperçues comme ces images engagées pour la marque Diesel. Dans un univers onirique, pop, un monde ou le vrai a l’air faux, un monde luxuriant mais grinçant David LaChapelle (né en 1963) se joue des normes et des conventions, dans ces images, hyper-précises et composées comme des toiles de maîtres, c’est dans un univers identifiable entre mille, là où se tutoie le kitsch et l’antique, l’onirique et le trash, le sexy et le sacré, qu’il nous balade. De décadences en étrangetés, c’est toutes les icônes de la planète pop, superstars ou célébrités underground qui ont défilé sous son objectif, Pamela Anderson, David Beckham, Amanda Lepore, Madonna, Lady Gaga, Paris Hilton, David Bowie, Leonardo DiCaprio, Kanye West, Uma Thurman, Naomi Campbell, Ryan Phillippe, Katy Perry, Miley Cyrus (cette dernière, pour la couverture de Lost + Found) et bien d’autres encore depuis ses débuts de photographe pour le magazine Interview d’Andy Warhol… Dans ces derniers travaux, si ces images n’en sont pas moins saturées comme colorées à grands coups de néons et de stabilos, foisonnantes de détails, et toujours explicites, certaines séries semblent se faire encore plus mystiques, quasi holistiques, les représentations du Christ et autres saints peuplant depuis longtemps déjà les travaux du photographe, comme si l’artiste s’était totalement et définitivement accaparés puis digérés tous les grands thèmes picturaux, le jardin d’Eden, l’Apocalypse, les Bacchanales, le nu, le portrait, le paysage (dans ses deux séries Land Scape et Gas Station de 2013), la nature morte et les vanités (Earth Laughs in Flowers en 2011)… en en proposant sa relecture baroque et surréelle des plus réjouissantes, même si souvent dans cet humour immédiat de l’œuvre de David LaChapelle, le cynisme et la critique ne manque jamais tôt ou tard d’apparaître…

Crédits photos

  • David LaChapelle, The rape of Africa, photographie, 2009, Courtesy of the artist and Fred Torres Collaborations (détail)
  • extraits des ouvrages David LaChapelle, Lost + Found & Good News, Taschen

Lost + Found. Part I

  • David LaChapelle
  • 278 pages
  • édition multilingue : français, anglais, allemand
  • éditions Taschen
  • 49,99 €

 

 


Good News. Part II

  • David LaChapelle
  • 276 pages
  • édition multilingue : français, anglais, allemand
  • éditions Taschen
  • 49,99 €

 

 


Book signing

  • le 14 novembre 2017
  • de 18h00 à 20h00
  • Taschen Store
  • 2 rue de Buci
  • 75006 Paris
  • tél +33 (0)1 40 51 79 22
  • www.taschen.com