Ton père est gay

Récit autobiographique sur l’homoparentalité

Il vit à Paris, avec sa fille, une gamine éveillée, mature… Des faits étranges se produisent dans son immeuble, qui vont provoquer chez lui un début de paranoïa. S’en suivra une remise en cause.

Il est père et… gay.

Il a décidé de faire un enfant avec une amie, car la paternité est capitale pour lui, inscrite dans son ADN. Mais les choses ne sont pas si simples, et le regard de la société n’est pas forcement bienveillant, même quand on vit à Paris, dans un quartier « bobo ».

On le comprend, ce récit est autobiographique.

Un état des lieux inquiétant de l’homophobie

Au-delà de l’homophobie ordinaire, c’est la culpabilité qui envahit peu à peu le narrateur, qui va l’entraîner à se pencher sur son parcours personnel, son enfance en Bretagne, son rapport avec son père, la dualité complexe entre son orientation sexuelle et le désir d’enfant…

Retour en littérature…

Christophe Honoré s’était abstenu d’écrire depuis quelques années, pour se consacrer au cinéma et signer des films singuliers : Dans Paris, Les chansons d’amour, Les malheurs de Sophie… Il s’est aussi essayé à la mise en scène théâtrale avec brio.

On attendait impatiemment qu’il reprenne la plume. C’est fait et on retrouve avec plaisir son écriture directe, sa réflexion et son introspection toujours passionnante et originale.

Cette faculté de raconter son quotidien en y insufflant du romanesque (mais toujours avec les pieds sur terre et un regard lucide), son sens de l’observation aigu, font de Christophe Honoré un écrivain qui compte et qui fait avancer le débat !

Ton père
Christophe Honoré

Mercure de France
Collection Traits et portraits