Chroniques

Avoir beaucoup de choses à dire, sur tout plein de choses… apporter un nouvel éclairage sur le monde.

Obama arc-en-ciel

Revue de presse : Obama care for us

Au revoir Barack et Michelle et merci Tout au long de ses deux mandats Barack Obama, son épouse Michèlle et même leurs deux filles Sasha et Malia ont démontré à la fois sur un plan personnel et dans le cadre de leurs fonctions pour Potus (President Of The United States) et Flotus (First Lady Of The United States) un vrai soutien des droits de la communauté LGBTI. Parfois avec retard, parfois avec des hésitations, mais globalement le bilan apparaît comme plus que positif surtout si l’on envisage l’arrivée de l’ère Donald Trump et ses premières décisions conservatrices. A ce sujet, lire l’enquête très complète publiée dans Yagg, Droits des LGBT Barack Obama a-t-il tenu ses promesses ? et qui couvre les années Obama : 2009-2010 : La fin du Don't Ask Don't Tell 2011-2012 : Le mariage pour tous, la condition d'un second mandat? 2013 : Le Defense of Marriage Act contesté 2014-2015 : D'avancée en avancée 2016 : Une dernière année marquée par la tuerie d'Orlando Dans le cadre des fonctions et des pouvoirs...
vieille télé

Séries américaines, personnages LGBT, stéréotypes – Partie III : l’importance de la représentation

Constat Comme je le disais le mois dernier, selon GLAAD, 84% des Américain.e.s apprennent à connaître une personne transgenre grâce aux médias. Nous n’avons pas de chiffres pour la France, ni pour le reste des personnes LGBT+, mais il reste plutôt sans risque de dire que tout le monde n’a pas, dans son entourage, de personne LGBT+. Pour palier à cela, et faire en sorte que tout le monde sache que l’on existe et que l’on mérite les mêmes droits et le même respect que n’importe qui d’autre, il y a plusieurs solutions qui ne sont pas mutuellement exclusives (en fait, elles se complètent). On peut descendre dans la rue, faire du bruit et exposer nos revendications politiques. On peut descendre dans la rue, monter sur des chars et faire encore plus de bruit en mettant des jolies couleurs partout une fois par an. On peut vivre sa vie avec la personne qu’on aime, avoir des enfants (ou pas), se marier (ou pas), habiter dans le...
Village de pêcheurs Malte

Pourquoi il fait bon vivre à Malte (sans mariage pour tous)

Les critères retenus par l'ILGA, une association de promotion des droits des LGBT dont la branche européenne est financée par l'UE (NDLR : et dont le Centre LGBT Paris IDF est membre), concernent la famille, l'égalité et la non-discrimination, le traitement de l'incitation à la haine et la violence, la reconnaissance de genre, la liberté d'association et l'asile. Le plus incroyable dans l'histoire c'est que Malte a réussi à se hisser à la première place du classement de l'ILGA des pays "LGBT-friendly" sans avoir même légalisé le mariage pour tous. Et à Malte, 40% de la population se rend encore régulièrement à la messe selon l'article sur le sujet du Huffington Post, contre 15% en France. A bas donc les clichés peuple religieux = conservatisme sociétal et moral. Le média en ligne nous explique que la cause derrière cette politique LGBT-friendly est à aller chercher du côté de la nécessité pour la gauche de se différencier de la droite sur des sujets autres qu'économiques, plutôt consensuels dans le pays....
Yvette Roudy

1985, les mœurs au parlement

Les contrevenants seraient désormais passibles de 2 mois à 2 ans de prison, et 3.000 à 40 000 FF d’amende. Et les associations de défense des droits des femmes ou des homosexuels pourraient se porter partie civile en cas de procès… Il s’agit là d’une vieille revendication, portée notamment par le CUARH depuis les avancées législatives consécutives à l’arrivée de la gauche au pouvoir en mai 1981. A l’époque, le ministre délégué à la Fonction publique, Anicet Le Pors, avait déjà fait un premier pas en faisant disparaître les notions de « bonnes mœurs et de bonne moralité » du code de la fonction publique. Afin de faire passer plus facilement la nouvelle mesure (d’abord refusée par le gouvernement dans son projet de loi), Jean-Pierre Michel a choisi de s’appuyer sur la notion de mœurs, plus large que celle d’orientation sexuelle. Le jeudi 23 mai 1985, en première lecture à l’Assemblée Nationale, c’est le carton plein. L’amendement est voté à la quasi unanimité des députés...

Piros : « mon travail est motivé par l’étude du vivant »

Salut Piros ! En fait on aurait dû se parler l'été dernier, pour la sortie de GENRES mais mon message s'est perdu dans ton Facebook...Est-ce un prétexte pour ne pas répondre aux interviews ? (rires) Piros : Salut Olivier ! Oui j'ignore ce qui s'est passé, ton message s'est perdu dans les méandres de Facebook et il est réapparu le premier de l'an. Donc me voilà ! Au fait, est-ce que tu utilises beaucoup les réseaux sociaux pour te faire connaitre ? De quelle manière ? Oui, quand il ne me joue pas des tours, Facebook est un excellent outil de communication. Après cela demande beaucoup de temps car j'essaie autant que possible de répondre aux divers messages et commentaires que l'on me laisse. Je trouve important d'avoir un vrai relationnel avec les personnes qui s'intéressent à mon travail. C'est aussi une super plate-forme pour connaître l'avis du public. Après j'utilise aussi DeviantArt mais c'est moins facile et instinctif. Bien, parlons un peu de ton boulot. Parle-nous un peu...

Taïwan : la disparition d’un gay français ravive les débats entre pro et anti-mariage...

Une Marche des fiertés pas comme les précédentes La Taiwan LGBT Pride (台灣同志遊行) se déroulant fin octobre est toujours considérée par les médias internationaux comme le plus grand rassemblement des personnes LGBTQI+ (Lesbiennes, Gay, Bies, Trans, Queer, Intersexes...) en Asie. Cette année, la 14ème édition de la marche a rassemblé plus de 80.000 participants taïwanais et étrangers.   Mais l’ambiance était bien différente de celle des précédentes. La foule était agitée. Les gens étaient anxieux de voir les réels progrès en matière de droits des personnes LGBTQI+, et de voir cette petite île devenir prochainement le premier pays asiatique à autoriser le mariage pour tous.     C’est non seulement parce que l’adoption du mariage pour tous est la promesse de campagne faite l’an dernier par Tsai Ing-wen (蔡英文), la première femme présidente de Taïwan, mais encore parce qu’il y a eu une disparition regrettable à la veille de la Marche des fiertés...   Décès de l’artiste français Jacques Picoux Jacques Picoux, agé de 67 ans, artiste, universitaire d’origine française à la retraite, mais...

En 1994, naissance du Centre LGBT, bienvenue chez vous !

Jusqu’à présent, l’association, née un an plus tôt pour prendre la suite de la Maison des Homosexualités, était confinée dans un petit appartement de la rue Michel Le Comte, local certes « historique » (il avait déjà abrité les premiers pas de l’association AIDES dix ans plus tôt), mais par vraiment conçu pour accueillir le public. Le nouveau bureau élu en février 1994, présidé par Philippe Labbey, s’était fixé comme priorité d’offrir enfin un vaste espace communautaire, comme on pouvait déjà en trouver à New York, Amsterdam, Londres ou Berlin… Les nouveaux locaux trouvés (une ancienne galerie d’art) et loués (Pierre Bergé se portera caution personnelle auprès du bailleur), la petite équipe de bénévoles (appelés « volontaires ») se met à l’action, avec les moyens du bord, pour ouvrir le lieu au plus vite. Il s’agit de pouvoir recevoir les homos des deux sexes, « de tous âges, toutes sensibilités, toutes tendances politiques et confessionnelles ». Les permanences d’accueil physique sont doublées d’écoutes téléphoniques et...
Têtu DILCRAH

Revue de presse : une homophobie politique, culturelle et ordinaire

Peu de nouvelles réjouissantes en cette fin d’année et de multiples raisons de s’interroger. Est-ce être gaucho-anarcho révolutionnaire que de constater que la droite qui semble revenir au pouvoir (et pourquoi pas, nous sommes dans une démocratie) y revient avec des mesures négatives ciblant les LGBT : suppression de subventions, impossibilité d’adoption plénière, remise en cause plus ou moins voilée du mariage ? Est-ce faire preuve de mauvais esprit que de constater que les LGBT sont particulièrement et terriblement discriminé-e-s dans certains pays de culture musulmane : poursuites judiciaires contre deux adolescentes qui s’embrassaient, test anal pour prouver l’homosexualité…rappel de la charia et des lapidations contre les homos ? Est-ce manquer d’humour que de ne pas rigoler aux blagues dégradantes de Cyril Hanouna dans son émission « Touche pas à mon poste » : du 2 au 30 novembre, le sujet de l’homosexualité a été abordé 42 fois sur C8 ? Une obsession. Heureusement des réactions existent, associatives ou institutionnelles. Permanentes de la part des associations car c’est leur...