Chroniques

Avoir beaucoup de choses à dire, sur tout plein de choses… apporter un nouvel éclairage sur le monde.

Contre l’EI, la communauté LGBT*QI+ prend les armes

À Raqqa est né le premier groupe armé homosexuel de l'histoire, une initiative des forces kurdes... Article à lire sur l'Orient Le Jour : https://www.lorientlejour.com/article/1077272/contre-lei-la-communaute-lgbtqi-prend-les-armes.html

Ces pédés qui ne comprennent rien à l’humour

Les réactions à la « blague » homophobe de Cyril Hanouna ont parfois versé dans l’homophobie ordinaire... Retrouvez l'humour irrésistible de Nawak sur son blog.

Petite et grande histoire des droits : le Moyen-Âge (6)

• Grégoire Ier, dit le Grand (540-604), 64e pape ; selon lui, la punition de Sodome par le soufre et le feu montre par analogie la puanteur et la souillure de la chair et de ses désirs pervers • édition de la Loi salique entre le IV et le VIe siècle. L’un de ses buts étaient de mettre fin à la faide, la vengeance privée chez les Francs, les Saliens puis chez les quatre grands du royaume des Francs : Wisogast, Arogast, Salegast, Widogast ; après Clovis, elle sera remaniée par Charlemagne (798) et les successeurs. Rédigés en latin et comportant de forts emprunts au droit romain, ses 65 ou 100 titres portent sur les sujets les plus variés : un individu tué par faide devait voir sa tête plantée sur un pieu de fortification ou au bout d’une lance par son meurtrier afin que ce dernier fût signalé aux autorités ; tarifs que doit payer la partie coupable à la partie lésée, toucher la main...

Le beau livre #11, Garçons de joie, Nicole Canet

Il est dans les villes des endroits rares et précieux, des endroits que l’on ne voudrait n’avoir que pour soi, et dont on rechigne à donner l’adresse : la galerie de Nicole Canet, « Au bonheur du jour » est de ceux-là. Là où s’épanchent sur papier les désirs, là où sursaute d’un trait d’encre, d’inavouées passions, de curieux chromos et des obsessions derrière les crayons… dans sa nouvelle exposition « Garçons de joie » qu’accompagne la parution d’un ouvrage au titre éponyme, la promesse est tenue. Et c’est Frédéric Mitterrand, ancien ministre de la Culture, mais aussi l’auteur de « La mauvaise vie » qui signe la préface de cet ouvrage dans un texte tout en suggestion, il y écrit notamment « L’un des grands mérites de Nicole Canet (…) est de nous rapporter des images insolites de ces temps envolés, de ces lieux qu’on ne trouve plus, de tous ceux qui ont écrit sans le savoir une histoire qu’on ne raconte guère. » Pousser les portes de ce bar un peu...

Petite et grande histoire des droits : Egypte antique (2)

Vous pouvez retrouver l’intégralité de la fresque chronologique de Martine Laroche sur son site http://caminare.free.fr. Nous en publions une partie toutes les 2 semaines. Égypte antique on sait peu de chose de l’«homosexualité», sinon que le pharaon Pepi II Neferkarê, qui régna vers -2246 et -2152 (VIe dynastie), aima le général Sissine, Siséné, principal conseiller. Le mythe des conflits entre Horus et Seth (papyrus XIIe siècle) occupe une grande partie de la mythologie égyptienne et nombreuses furent les fêtes religieuses dédiées à la célébration de ce mythe. Il est la base et le fondement de la royauté égyptienne : chaque roi légitime et juste des deux terres est une manifestation du fils d'Osiris sur terre, celui qui soutient la droiture et la vérité, Horus. Or, le papyrus dit Chester Beatty donne aussi une autre version du combat épique pour le pouvoir puisque Seth tente de pénétrer Horus et éjacule sur ses cuisses… Et, Seth se targue devant l'assemblée des dieux d'avoir dominé Horus, qui ne mérite...

Afrique du Sud, fer de lance contrasté du tourisme LGBT en Afrique

L'Afrique du Sud est en fait une anomalie. D'abord en Afrique, où c'est un des rares pays dont les communautés et minorités sexuelles bénéficient de droits et de liberté (le mariage de même sexe y est autorisé depuis 2006, bien avant la France) au moins au niveau des pays occidentaux, traditionnellement plus libéraux en matière de mœurs. Ensuite, c'est une anomalie car, en dépit de ces avantages, la majorité des gens ne comprend pas ou ne reconnait pas nécessairement cette situation. Première gay pride en 1990 De nombreux bars, pubs, hôtels et lieux de rencontres gays et lesbiens existent à travers le pays mais le concept de village gay comme on peut en trouver ailleurs dans le monde ne se retrouve qu'au Cap, pôle touristique majeur du pays. Cette ville est aussi à majorité métissée et blanche, contrairement à l'autre grande ville du pays, Johannesbourg, majoritairement noire. Cela en dit long sur l'inégalité de développement de la communauté LGBT dans le pays.Malgré cela, le pays a été le premier...

Transidentité : une constellation d’identités de genre

Il est temps de faire le point sur l’avancée des droits des personnes transgenres avec l’adoption récente par le parlement de la nouvelle loi « Justice du XXIe siècle ». Cette loi, en modifiant le code civil, ne prévoit pas un changement d'état civil fondé sur l'auto-détermination avec une procédure libre et gratuite en mairie mais elle n'obligera plus les personnes requérantes à fournir des attestations d'ordre médical lorsqu'elles feront leur demande auprès du tribunal de grande instance. Concernant le changement de prénom, il sera facilité puisque l'article 60 permettra désormais d'en faire la demande auprès d'un officier d'état civil. Les associations vont plus loin dans leurs revendications (voir articles) en réclamant un accès libre et gratuit au changement d’état civil sur simple demande de la personne (suppression des obligations de traitement hormonal et du recours aux expertises médicales). Il est également temps de constater l’évolution de la représentation sociale de la transidentité à travers les médias et heureusement aussi sur un plan moral et public. Même si tout...

Revue de presse : ciné-télé LGBT, on est sorti de la cage

L’entertainment, le spectacle, notamment le cinéma et de plus en plus les séries télé, sont un bon moyen d’améliorer l’inclusion et au moins la visibilité des personnes LGBT. Au cinéma, en approfondissant des caractères et des situations; à la télévision, en permettant sur la durée de fidéliser une catégorie de spectateurs peu habituée à s’attacher à des problématiques de genre. Mais sortir du placard est-ce rentrer dans le rang ? Une actrice trans doit-elle être assignée au rôle d’une trans, un acteur homo au rôle d’un homo ? Après tout, le rôle de l’acteur peut être de jouer ce qu’il n’est pas. Cependant, quid de la responsabilité sociale et sociétale du cinéma dans sa représentation des minorités ? Le lien entre leurs stigmatisations et les fictions Hollywoodiennes à grand public ne peut être ignoré. Quelques articles nous permettent de réfléchir et de faire le point à ce sujet. Certains articles sont disponibles sur des sites payants. Article les Inrocks : “Looking”, “Girls”, “Cucumber” : enquête sur les gays dans les séries Article le...

Footeux et LGBT : toujours un « carton rouge » !

Une histoire d'amour entre deux futurs professionnels du ballon rond, ça fait désordre et c'est interdit, au même titre que la drogue ou la pédophilie. Oui on en est encore là ! Les mœurs footballistiques ont du mal à évoluer et ce film audacieux nous alerte intelligemment sur une réalité qui fait mal ! Marcel Gisler, son réalisateur, explique dans cet interview tirée du dossier de presse la genèse de son film et les règles du jeu rétrogrades de l'univers du foot. Extraits publiés par Genres. Qu’est-ce qui vous a amené à vous interroger sur le milieu du football ? Quelles ont été vos influences ? C’est l’un des co-auteurs du film qui est venu vers moi avec cette idée en 2010. lui est un grand fan de foot, moi je l’étais moins. Quand il m’en a parlé, j’ai d’abord eu peur que le sujet soit trop commun : c’est une question traitée dans les médias depuis des années et j’étais persuadé qu’un film de ce genre...