Les Gay Prides dans le monde : un marqueur politique

L’histoire est connue : la première gay pride sous le nom de « Christopher Street Liberation Parade » s’est déroulée à New York le 28 juin 1970 et avait pour objectif de protester suite à l’intervention violente de la police dans le bar le Stonewall Inn un an auparavant. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et de nombreux pays, de nombreuses capitales, de nombreuses villes organisent, interdisent ou contrôlent sous des prétextes divers et variés l’organisation de cet évènement qui représente plus de choses qu’à son origine. Les Gay Prides sont tout à la fois un symbole de liberté, de revendications, de fête mais aussi d’envie de faire évoluer un ordre social, un état des mœurs, mais sont également un marqueur , un reflet d’une situation politique dans un pays donné. D’où des réactions d’opposition souvent violentes et disproportionnées à la nature de l’évènement lui-même. En simplifiant 3 types de situations existent : Les Gay Prides institutionnalisées et attendues comme une fête de l’année au même titre que les marchés...

Revue de presse : ciné-télé LGBT, on est sorti de la cage

L’entertainment, le spectacle, notamment le cinéma et de plus en plus les séries télé, sont un bon moyen d’améliorer l’inclusion et au moins la visibilité des personnes LGBT. Au cinéma, en approfondissant des caractères et des situations; à la télévision, en permettant sur la durée de fidéliser une catégorie de spectateurs peu habituée à s’attacher à des problématiques de genre. Mais sortir du placard est-ce rentrer dans le rang ? Une actrice trans doit-elle être assignée au rôle d’une trans, un acteur homo au rôle d’un homo ? Après tout, le rôle de l’acteur peut être de jouer ce qu’il n’est pas. Cependant, quid de la responsabilité sociale et sociétale du cinéma dans sa représentation des minorités ? Le lien entre leurs stigmatisations et les fictions Hollywoodiennes à grand public ne peut être ignoré. Quelques articles nous permettent de réfléchir et de faire le point à ce sujet. Certains articles sont disponibles sur des sites payants. Article les Inrocks : “Looking”, “Girls”, “Cucumber” : enquête sur les gays dans les séries Article le...

Des vacances gays, les clés de la réussite

Mon corps et moi. Pas de vacances réussies sans une préparation mentale et physique. Le mental ça va, ça vient, le physique c’est du sérieux ça se prépare. Donc il faut « prendre le taureau par les cornes » et bien s’entraîner en amont dans sa salle de sport favorite. Mais une question bête : pourquoi les gays ont-ils des corps si musclés ? Source : SLATE http://www.slate.fr/story/109683/corps-gays-muscles Vous avez compris aimer son propre genre c’est se comparer, se mettre en concurrence et donc échanger en miroir. C’est aussi pour un homme affirmer sa virilité donc ses muscles. C’est également plus de chances de faire des rencontres. Maintenant des petits bourrelets et quelques kilos en trop peuvent aussi séduire et ont également leurs amateurs, donc pas d’angoisses. Comment choisir ? Vous êtes tout beau mais il faut choisir votre petit paradis sachant que San Francisco, Mikonos, et Saint Tropez ça suffit…Comment choisir ? SOURCE : MOMONDO http://www.momondo.fr/inspiration/vacances-gay/ Donc l’égalité des droits, l’état de l’opinion publique, le lit double ou pas, tout cela compte dans vos critères de choix. Et où partir ? SOURCE : CITYZEUM http://www.cityzeum.com/ar/destinations-gay-friendly SOURCE : MOMONDO http://www.momondo.fr/inspiration/destination-gay/ Alors… Buenos...

Le web est-il mon chéri ?

Apple croit que chacun mérite une chance de s’épanouir dans un environnement exempt de stigmatisation et discrimination. Nous soutenons les efforts faits en faveur d’une meilleure acceptation, et non l’inverse. Cette déclaration de la firme à la pomme était l’une des premières à dénoncer la décision de l’administration américaine de revenir en arrière sur les droits des personnes transgenres. Le monde du web et ses prestations sont-ils gay-friendly ? Nés en Californie, initiés par des jeunes gens issus de milieux et d’origines géographiques et culturels extrêmement diversifiés, ayant appris et prenant plaisir à travailler en collaboration, l’univers et l’industrie du numérique semblent beaucoup plus tolérants et ouverts à l’acceptation des différences. Donc la réponse est sans nul doute affirmative. Lire à ce sujet "La Silicon Valley s’oppose de nouveau à l’administration Trump dans « la bataille des toilettes" (Source : Le Monde) http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/02/24/la-silicon-valley-s-oppose-de-nouveau-a-l-administration-trump-dans-la-bataille-des-toilettes_5084982_4408996.html "Les entreprises du Web s’affichent en faveur des LGBT et veulent le faire savoir" (Source : Le Monde) http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/03/11/les-entreprises-du-web-s-affichent-en-faveur-des-lgbt-et-veulent-le-faire-savoir_5092891_4408996.html Faire avancer une cause, défricher des terrains vierges cela reste dans les gênes de...

Coming out et Kevin Spacey : à faire et à ne pas faire

On ne choisit pas son homosexualité mais on choisit de faire ou pas son coming out. En tout cas c’est mieux que de se faire outer ou de le déclarer contraint et forcé comme justification de faits répréhensibles (voir Kevin Spacey). Le coming out, ou « sortie du placard » en français, désigne l’annonce volontaire d’une orientation sexuelle ou d’une identité de genre à son entourage familial ou professionnel. C’est un moment important quel que soit son âge dans l’acceptation et l’estime de soi. C’est aussi un acte courageux où l’on s’expose sur un plan personnel en prenant des risques affectifs et parfois professionnels car il peut mal se passer et entrainer des conséquences dommageables. Mais il permet de devenir ce que l’on est. Pourquoi et comment faire son coming out ? Pour s’aimer comme on est, pour vivre librement avec celui ou celle que l’on aime, pour éviter la honte et la culpabilité, pour s’affirmer auprès de ceux que l’on aime et prendre sa place. Pour le mode d’emploi lire à ce sujet...

Contre l’EI, la communauté LGBT*QI+ prend les armes

À Raqqa est né le premier groupe armé homosexuel de l'histoire, une initiative des forces kurdes... Article à lire sur l'Orient Le Jour : https://www.lorientlejour.com/article/1077272/contre-lei-la-communaute-lgbtqi-prend-les-armes.html

En Egypte, l’étau se resserre sur la communauté homosexuelle

En Egypte, l’étau se resserre sur la communauté homosexuelle Lire l'article sur Lemonde.fr : En Egypte, l’étau se resserre sur la communauté homosexuelle

Quand la musique est gay

Est-il aussi absurde de parler de musique gay que d’une eau minérale gay ou d’un beefsteak gay ? Eh bien non, une musique peut être gay, parce qu’elle parle d’amour homosexuel, de revendication identitaire, parce que son auteur l’est et a fait ou pas son coming out,  parce que l’interprète est une icône de la communauté LGBT. Donc pour des raisons diverses et variées la musique gay existe bien sans exclusive car elle peut naturellement être très appréciée par tous et pas forcément considérée comme une musique de pédé …Donc cliquez cliquez pour écouter ! Les chanteurs et chanteuses icônes gays. Un peu fou, un peu folle, excentrique et attachant Le panthéon gay, de Judy Garland à Madonna et Dalida en passant par Georges Michael et Elton John, tous ces artistes, gay ou pas, ont déclenché par les textes de leur chanson, leur physique et leurs interprétations une identification et une forte charge émotionnelle dans le public LGBT. Source : rts.ch https://www.rts.ch/info/culture/musiques/8306086-ces-chanteuses-et-chanteurs-mues-en-icones-gay.html La playlist est avancée ! Des chansons engagées, symboliques et revendicatrices, portées parfois par...

La mémoire gay peine à se regrouper

Évoquée depuis près de vingt ans, la création d’un centre d’archives LGBT n’a toujours pas abouti. Face à la lenteur de la mairie de Paris, de nombreuses associations ou fonds privés se sont développés. Lire la suite sur Liberation.fr : La mémoire gay peine à se regrouper - Libération