Quartiers gays, espaces de liberté ou « gayttos » ?

Nous aimons tous et toutes nous retrouver avec nos pairs dans des lieux conviviaux et rassurants où nous pouvons ressentir que nous ne sommes pas seuls sur terre et partager des moments de complicité et d’amitié. Pour les personnes en cours d’acceptation et de recherche personnelle ils sont aussi essentiels afin de sortir de leur milieu d’origine souvent peu tolérant. Or ces endroits ne sont-ils pas aussi des lieux d’entre soi, d’exclusion, de repli, fermés à ceux qui ne partagent pas forcément les mêmes goûts, les mêmes orientations ? Les quartiers gays évoluent et de manières différentes. Ils peuvent s’embourgeoiser, devenir trop commerciaux et trop touristiques. Ils peuvent devenir aussi exclusivement gays et trop peu ouverts aux autres cultures. Comment et pourquoi naissent les quartiers gays ? Toutes les raisons, convivialité, sociabilité, opportunités économiques sont parfaitement analysées par le sociologue Colin Giraud dans l’entretien à lire ci-dessous. Source : Les Inrocks https://www.lesinrocks.com/2014/10/12/actualite/marais-devenu-sorte-disneyland-gay-11527955/ S’approprier un espace géographique déterminé pour être soi Mais plutôt que des bars gays dans un quartier, pourquoi ne pas rêver à un...

Homophobie dans le sport, une lutte à bras-le-corps

L’homophobie dans le sport perdure et pose un certain nombre de questions liées aux contradictions entre l’esprit sportif, les valeurs qu’il véhicule (tolérance, ouverture d’esprit, accueil des différences), et la réalité quotidienne sur le terrain ou dans les vestiaires du fait du comportement de certains joueurs et supporters. Les sports collectifs (football notamment) apparaissent plus homophobes que les sports individuels, ce qui semble logique du fait de l’effet de groupe mais non acceptable pour autant. Le coming-out d’un joueur, un jeune encore plus, y semble pratiquement impossible. Le langage utilisé au quotidien et même sur les réseaux est empreint d’une homophobie ordinaire « tafiole, pédale, tapette… » évidemment banalisée. En partant du principe que l’homo est celui qui fait perdre parce que supposé féminin. Il inquiète, déstabilise, dérange. L’équipe » fait corps » contre le pédé et même les bi ou les gays anonymes se ligueront contre lui pour ne pas prêter le flanc aux soupçons et risquer d’être exclus du groupe donc de l’équipe. Compter sur la solidarité est pratiquement...

Des vacances gays, les clés de la réussite

Mon corps et moi. Pas de vacances réussies sans une préparation mentale et physique. Le mental ça va, ça vient, le physique c’est du sérieux ça se prépare. Donc il faut « prendre le taureau par les cornes » et bien s’entraîner en amont dans sa salle de sport favorite. Mais une question bête : pourquoi les gays ont-ils des corps si musclés ? Source : SLATE http://www.slate.fr/story/109683/corps-gays-muscles Vous avez compris aimer son propre genre c’est se comparer, se mettre en concurrence et donc échanger en miroir. C’est aussi pour un homme affirmer sa virilité donc ses muscles. C’est également plus de chances de faire des rencontres. Maintenant des petits bourrelets et quelques kilos en trop peuvent aussi séduire et ont également leurs amateurs, donc pas d’angoisses. Comment choisir ? Vous êtes tout beau mais il faut choisir votre petit paradis sachant que San Francisco, Mikonos, et Saint Tropez ça suffit…Comment choisir ? SOURCE : MOMONDO http://www.momondo.fr/inspiration/vacances-gay/ Donc l’égalité des droits, l’état de l’opinion publique, le lit double ou pas, tout cela compte dans vos critères de choix. Et où partir ? SOURCE : CITYZEUM http://www.cityzeum.com/ar/destinations-gay-friendly SOURCE : MOMONDO http://www.momondo.fr/inspiration/destination-gay/ Alors… Buenos...

Les Gay Prides dans le monde : un marqueur politique

L’histoire est connue : la première gay pride sous le nom de « Christopher Street Liberation Parade » s’est déroulée à New York le 28 juin 1970 et avait pour objectif de protester suite à l’intervention violente de la police dans le bar le Stonewall Inn un an auparavant. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et de nombreux pays, de nombreuses capitales, de nombreuses villes organisent, interdisent ou contrôlent sous des prétextes divers et variés l’organisation de cet évènement qui représente plus de choses qu’à son origine. Les Gay Prides sont tout à la fois un symbole de liberté, de revendications, de fête mais aussi d’envie de faire évoluer un ordre social, un état des mœurs, mais sont également un marqueur , un reflet d’une situation politique dans un pays donné. D’où des réactions d’opposition souvent violentes et disproportionnées à la nature de l’évènement lui-même. En simplifiant 3 types de situations existent : Les Gay Prides institutionnalisées et attendues comme une fête de l’année au même titre que les marchés...

Nos amis les hétéros : une attirance mystérieuse et des pratiques tout autant

Un homo attiré par un hétéro cela se conçoit fort bien mais un hétéro attiré par un homo, pourquoi ? Lisez la revue de presse du mois et vous aurez la réponse. Les réponses d’ailleurs car de multiples raisons expliquent cet étrange et mystérieux phénomène à la fois physique et mental. Des pratiques bien pratiques Les pratiques floues : masturbations partagées, regarder du porno ensemble, se mater dans les vestiaires… Source GQ : «  Sexe entre hommes hétéros, le grand flou artistique » http://www.gqmagazine.fr/sexactu/articles/sexe-entre-hommes-htro-le-grand-flou-artistique/27289 Il n’y a pas de mal à se faire du bien De nombreux hétérosexuels ont des relations avec d’autres hommes sans se sentir gay pour des raisons diverses : reproduction d’une agression d’enfance, curiosité, opportunités, adultère, prisons…des raisons sans revendications particulières ni analyse spécifique. Freud aurait déclaré (V. article) « Parfois un cigare n’est qu’un cigare ». Pas la peine d’aller chercher plus loin. Source  Huffington Post : « Pourquoi certains hommes hétérosexuels sont attirés par d’autres hommes, sexuellement ou sentimentalement ? » http://www.huffingtonpost.fr/joe-kort-phd/attirance-sexuelle-hommes-heteros_b_3708046.html Du moment qu’on ne lui touche pas les testicules… Les jeux sexuels entre...

Revue de presse : ciné-télé LGBT, on est sorti de la cage

L’entertainment, le spectacle, notamment le cinéma et de plus en plus les séries télé, sont un bon moyen d’améliorer l’inclusion et au moins la visibilité des personnes LGBT. Au cinéma, en approfondissant des caractères et des situations; à la télévision, en permettant sur la durée de fidéliser une catégorie de spectateurs peu habituée à s’attacher à des problématiques de genre. Mais sortir du placard est-ce rentrer dans le rang ? Une actrice trans doit-elle être assignée au rôle d’une trans, un acteur homo au rôle d’un homo ? Après tout, le rôle de l’acteur peut être de jouer ce qu’il n’est pas. Cependant, quid de la responsabilité sociale et sociétale du cinéma dans sa représentation des minorités ? Le lien entre leurs stigmatisations et les fictions Hollywoodiennes à grand public ne peut être ignoré. Quelques articles nous permettent de réfléchir et de faire le point à ce sujet. Certains articles sont disponibles sur des sites payants. Article les Inrocks : “Looking”, “Girls”, “Cucumber” : enquête sur les gays dans les séries Article le...

La mémoire gay peine à se regrouper

Évoquée depuis près de vingt ans, la création d’un centre d’archives LGBT n’a toujours pas abouti. Face à la lenteur de la mairie de Paris, de nombreuses associations ou fonds privés se sont développés. Lire la suite sur Liberation.fr : La mémoire gay peine à se regrouper - Libération

Revue de presse : homoparentalité, les temps changent

L'homoparentalité est le « fait d'élever des enfants par un couple homosexuel » ou bien l'ensemble des situations dans lesquelles l'enfant a au moins l'un de ses deux parents qui se définit comme homosexuel ou lesbienne. Selon les opposants au mariage pour tous et naturellement à l’homoparentalité le désir d’enfants ne saurait être qu’hétérosexuel et à tout le moins réprimé tant l’intérêt de l’enfant serait compromis dans une famille homosexuelle. C’est contrariant pour les manifestants anti-homos mais l’homoparentalité est une réalité depuis de nombreuses années. Réalité parfois cachée ou déniée mais justement, c’est là que se situent les difficultés à résoudre. La légalisation du mariage pour les couples homosexuels et le vide juridique existant relance fort utilement le débat sur un problème qu’il va bien falloir résoudre notamment à l’occasion ou après les futures élections. Comment devenir parents ? Plusieurs possibilités, la PMA, la GPA, l’adoption ou la coparentalité. A chacun de choisir sa voie selon sa situation. La lecture des articles suivants permet utilement de faire le...

En Egypte, l’étau se resserre sur la communauté homosexuelle

En Egypte, l’étau se resserre sur la communauté homosexuelle Lire l'article sur Lemonde.fr : En Egypte, l’étau se resserre sur la communauté homosexuelle