Et si Catwoman était l’amante de Wonder Woman ?

À la galerie Sakura, dans le 4e arrondissement de Paris, a lieu, du 11 mars au 4 juin 2017, une exposition intitulée "Girl Super Power". Wonder Woman est née en 1941 sur une île remplie de femmes. Elle incarne l'héroïsme au féminin à une époque où les hommes se battaient sur le front. Elle a fait son apparition seulement trois ans après Superman, le premier Super Héros. Néanmoins, force est de constater que, depuis, les Super Héros masculins se sont démultipliés alors que les Super Héroïnes, quant à elles, sont restées dans l'ombre. C'est cette injustice que la galerie Sakura tente de réparer en s'unissant à 40 artistes de renommée internationale, pour mettre sur le devant de la scène, une fois n'est pas coutume, des femmes ! Les œuvres exposées sont diverses et toutes très intéressantes. Si le ton est humoristique, la réflexion sur notre rapport à la féminité est également omniprésente. Des utérus à la Belle boulimique, en passant par des corps ultra-érotisés, nous ne pouvons...

Mes papas avant moi, de Mikl Mayer

Mikl Mayer, l’auteur de cette bande dessinée, nous raconte et nous dessine maintenant l’histoire des deux adolescents, Florian et Tristan, quand ils se rencontrèrent, se trouvèrent et se plurent au lycée, puis s’aimèrent et devinrent les papas de la précédente BD, Mes papas et moi. Mikl Mayer, né à Pont à Mousson le 4 septembre 1987 et vivant depuis à Toulouse, est un dessinateur connu pour sa bande dessinée Les d'jeunes, qui raconte la vie d'un groupe d'adolescents. Il s'est fait connaître pour ses affiches pour l'association Laurette Fugain ainsi que ces visuels contre l'homophobie à Toulouse. Son premier album est sorti en décembre 2009 et s'appelle La dure vie des adolescents. Il publie la bande-dessinée "Mes papas & moi" en 2015. (source Wikipedia) L’un de ses héros, Florian, est large, athlétique, et chamboule à son arrivée la vie déjà normée du lycée. Il plaît aux garçons et aux filles. Tristan, lui, est un gringalet homo mais qui ne peut toujours pas le dire malgré les engueulades de sa...

Comics : vers une nouvelle ère de personnages trans et queer

Si, longtemps l'homosexualité a été un sujet tabou dans la littérature des comics américains, il existe depuis les années 80 des super-héros gays, lesbiens ou bi, même dans la littérature grand public de type Marvel. La célèbre maison d’édition qui édite Spiderman et X-Men n’hésite pas non plus à homosexualiser certains de ses personnages classiques. Au-delà des nombreux sous-entendus ou des situations équivoques que certains auteurs avaient trouvés pour exprimer leur côté queer à une époque où les codes des comics US interdisaient de représenter des personnages gays (voir par exemple l’amitié débridée de Batman et de son pote Robin), les personnages ouvertement L, G, ou B sont maintenant légions. Pour vous convaincre de cette évolution, je vous invite à lire l'article très complet sur le sujet dans Comicsblog, même si de nouveaux personnages sont apparus depuis. Il ne manque plus que le cinéma hollywoodien ou que Netflix s’en emparent sérieusement pour que le cycle médiatique LGBT soit bouclé (appel du pied). Nul doute que ce moment viendra rapidement, une fois que...