Le look gay : à poils ou à plumes ?

Bien entendu, évoquer le look gay c’est déjà discriminant et plein d’idées préconçues. On confirme implicitement que certains auraient l’air efféminé ou faussement viril. Néanmoins le sujet mérite d’être abordé car il y a une mode gay parfois expressément revendiquée, souvent copiée ou adoptée par les hétéros. Elle est même parfois, au contraire, une passerelle entre genres différents et une possibilité de créer des rapprochements et des complicités. Mais tous les gays n’aiment pas la mode et les personnalités sont aussi diverses que dans tous les milieux. Y a-t-il un look gay et quel est-il ? Nous sommes passés (v. article) du « Dis-moi ce que tu portes et je te dirai comment tu aimes » à une certaine uniformité des styles. Lire Vice.com : https://i-d.vice.com/fr/article/pabx7n/gay-semiotics-dis-moi-ce-que-tu-portes-et-je-te-dirai-comment-tu-aimes Une acceptation et une visibilité améliorées ont permis de banaliser les apparences physiques. Lire : https://hommeurbain.com/de-la-mode-gay/ On retrouve la même diversité de vêtements et de looks chez les gays que chez les hétéros. Seuls apparaissent à certaines périodes ou à certaines occasions des styles affirmés tels que les cuirs, les...

Butch de Sam Sam, Rizzo Boring & Cécé 2016

Si vous avez connu comme lesbienne des réflexions du style : « Ey toi ! t’es une meuf ou un gars ? ; Vous désirez Monsieur… ; Les toilettes pour hommes sont de l’autre côté… ; Vous êtes chez les Fâmes ici ! ; Les butchs kiffent la mécanique ; etc. » qui auraient pu vous glacer dans certaines situations, voilà un fanzine fait pour en rire : 44 pages dédiées à la mémoire de Leslie Feinberg, femme de lettres américaine, lesbienne butch, morte récemment. Trois lesbiennes artistes, Sam Sam, Rizzo Boring et Cécé 2016, ont donc conçu les textes et les nombreux dessins et BD de ce fanzine en N&B, sérieux et drôle. Nounours, ours, chats, chiens, ados, coiffeurs…, une demande sérieuse « d’adoptez une butch ! », une suite illustrée des stéréotypes sur les lesbiennes « masculines », « misogynes et relous : tu parles de petit cul et même ta mère te trouve moche ! » Oui, butch, abréviation de boucher en anglais !!! Oui, mais pour elles, les butchs sont...

La mémoire gay peine à se regrouper

Évoquée depuis près de vingt ans, la création d’un centre d’archives LGBT n’a toujours pas abouti. Face à la lenteur de la mairie de Paris, de nombreuses associations ou fonds privés se sont développés. Lire la suite sur Liberation.fr : La mémoire gay peine à se regrouper - Libération

Portraits de Grindr : « pour vrai mec, look hétéro »

La masculinité à travers la virilité Parmi les gays, qui n'a pas été embarqué dans la grande lessiveuse Grindr ? Avant tout, un grand jeu aux codes précis et immuable, qu'on a tôt fait de réaliser, souvent à nos dépens. Marc Jahjah fait une analyse intéressante de la question de la virilité sur les applis de rencontres gays. Alors, vous y retrouvez-vous ? Dans les échanges ou sur les profils, la question de la virilité est obsédante : c'est comme si la masculinité ne pouvait avoir qu'une forme (virile). Question sans interrogation possible : comme l'objectif supposé ("on n'est pas là pour discuter"), elle a été soustraite au débat public. L'évoquer conduit à une tautologie ("ben un vrai mec c'est un mec mec quoi, look hétéro") ou au rappel du fonctionnement implicite du dispositif ("pas là pour philosopher")... La suite est à lire sur le blog de Marc Jahjah

Contre l’EI, la communauté LGBT*QI+ prend les armes

À Raqqa est né le premier groupe armé homosexuel de l'histoire, une initiative des forces kurdes... Article à lire sur l'Orient Le Jour : https://www.lorientlejour.com/article/1077272/contre-lei-la-communaute-lgbtqi-prend-les-armes.html

Quartiers gays, espaces de liberté ou « gayttos » ?

Nous aimons tous et toutes nous retrouver avec nos pairs dans des lieux conviviaux et rassurants où nous pouvons ressentir que nous ne sommes pas seuls sur terre et partager des moments de complicité et d’amitié. Pour les personnes en cours d’acceptation et de recherche personnelle ils sont aussi essentiels afin de sortir de leur milieu d’origine souvent peu tolérant. Or ces endroits ne sont-ils pas aussi des lieux d’entre soi, d’exclusion, de repli, fermés à ceux qui ne partagent pas forcément les mêmes goûts, les mêmes orientations ? Les quartiers gays évoluent et de manières différentes. Ils peuvent s’embourgeoiser, devenir trop commerciaux et trop touristiques. Ils peuvent devenir aussi exclusivement gays et trop peu ouverts aux autres cultures. Comment et pourquoi naissent les quartiers gays ? Toutes les raisons, convivialité, sociabilité, opportunités économiques sont parfaitement analysées par le sociologue Colin Giraud dans l’entretien à lire ci-dessous. Source : Les Inrocks https://www.lesinrocks.com/2014/10/12/actualite/marais-devenu-sorte-disneyland-gay-11527955/ S’approprier un espace géographique déterminé pour être soi Mais plutôt que des bars gays dans un quartier, pourquoi ne pas rêver à un...

Homophobie et transphobie : les discriminations des LGBT au travail en 4 graphes

La journée du coming out de ce 11 octobre, dans laquelle les personnes LGBT sont appelées à se montrer publiquement, est l’occasion de rappeler les discriminations auxquelles elles sont exposées dans leur carrière. Lire l'article sur le site du Monde

« Mass Effect », la saga qui a fait évoluer la représentation LGBT dans les jeux...

« Mass Effect Andromeda » est sorti cet été en Europe. Très attendu par les joueurs, il l’a été encore plus par ceux de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre. Lire l'article sur Le Monde : « Mass Effect », la saga qui fait évoluer la représentation LGBT dans les jeux vidéo

En Egypte, l’étau se resserre sur la communauté homosexuelle

En Egypte, l’étau se resserre sur la communauté homosexuelle Lire l'article sur Lemonde.fr : En Egypte, l’étau se resserre sur la communauté homosexuelle