Entretiens

Echange entre deux personnes L, G, B, T ou ++ sur un sujet d’un commun intérêt…

deux femmes s'embrassent sur un litvideo

Chéries-Chéris : « la qualité des films cette année est exceptionnelle »

Kevin Reynaud : Pouvez-vous nous présenter le festival en quelques mots ? Cyril Legann : Le festival Chéries-Chéris existe depuis 22 ans et a pour but de promouvoir la culture LGBT au cinéma. Il répond au départ à un besoin de visibilité des films qui n’étaient que peu distribués en France. Aujourd’hui la problématique a changé, avec internet et l’avènement des supports domestiques (DVD, BluRay…) les films sont plus faciles à voir. Nous avons donc créé une compétition depuis 2010, et notre but, plus que jamais est d’apporter une plus-value au spectateur en créant un espace de convivialité et d’échange. Pour cela nous nous attelons à faire venir des équipes de films, cette année nous avons des réalisateurs qui viennent de pays très divers : USA, Canada, Israël, Lituanie, Portugal… c’est exceptionnel ! Et puis il y a tous les courts-métrages, des rendez-vous toujours appréciés par le public car ces films-là, souvent très riches, ne sont pas visibles ailleurs. Et on ressent également l’enthousiasme des équipes qui ont parfois...

Claudius Pan : l’art pour territoire

Peux tu tracer pour nos lecteurs en quelques phrases ton parcours atypique ? J'ai squatté assez tôt les scènes de théâtre, vers onze ans. J’ai suivi une formation à Lyon, avant de monter une compagnie avec trois autres ami(e)s « Les Représentantes », puis de tout quitter, pour des raisons personnelles, et partir vivre dans une communauté d’artistes, aux USA. Je suis resté là-bas deux ans, avant de suivre les Train Hoppers ( ceux qui vivent illégalement sur les trains marchands ) dans leurs aventures. J’ai alors vagabondé sur ces terres marginales pendant trois années de plus, passant par l’Inde, la Roumanie, la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle Calédonie etc Je désirais une vie romanesque, je voulais insuffler ma voix et mon corps pour les rendre outils d’une parole d’artiste. Durant ces années j’ai écrit, composé de la musique, peiint, performé, réalisé des films… Chaque instant était prompt à se transformer en oeuvre, en partage collectif. Toujours dans le but de soigner, guider le monde, comme un rituel, un sortilège. Mon corps...

Les enfants, je vais me suicider ! court métrage

Mise à jour : le court métrage s'appelle maintenant "Clac !". Olivier : Salut Fabien, alors dis-moi, d'où tu viens ? Fabien : Je viens du sud, d'Aix-en-Provence exactement. A mes 18 ans, je suis venu à Paris pour être acteur. Je le suis devenu mais j'ai toujours eu cette envie de passer derrière la caméra : je voulais être acteur pour pouvoir créer, mais être comédien c'est inventer au service de quelqu’un… Un réalisateur est beaucoup plus créatif au final... Aujourd'hui, à bientôt 30 ans, je veux choisir et faire ce que j'ai envie de faire ! (sourire) Peux-tu nous parler de ton projet de court-métrage ? C'est un scénario que j'ai écrit en octobre pour le concours de scénario du festival Nouveaux Cinémas, je voulais travailler avec eux depuis longtemps : chaque année ils choisissent un nouveau réalisateur, ils l'aident à produire le film et le diffusent en juin. Cette année c'est moi ! Pourquoi es-tu passé par ce concours ? Je me suis dit, avec raison, qu'un...

Lisa, Jenni and Charlie : histoire d’une famille homoparentale américaine

Lisa et Jenni ont fait un tour du monde en 2011 pour partir à la rencontre de militants LGBT dans différents pays. Elles ont fait une conférence TED pour expliquer leur voyage (plus de 1,6 millions de vues, nous vous conseillons vraiment de la regarder). Nous les avons contactées par mail après avoir vu leur conférence TED et elles nous ont répondu de suite que notre projet était super et qu’elles étaient elles aussi devenues mamans depuis peu, d’une petite fille qui s’appelle Charlie. A leur retour de tour du monde Lisa et Jenni ont réalisé un documentaire, Out & Around qu’elles ont produit avec une équipe de professionnels avec les interviews et nombreuses vidéos de leur voyage. Nous avons pu voir ce documentaire et nous avons été très très touchées par ce film (spoiler: séquence émotion avec une demande en mariage sur une plage de rêve) Vous pouvez le trouver sur Google Play, Itunes ou Amazon Nous nous sommes ensuite rencontrées virtuellement sur Skype et elles nous ont mis...

Les vacances du petit Renard, interview d’Arthur Cahn

C’est un ouvrage singulier, même s’il est difficile de mettre précisément le doigt sur ce qui le place à part, qu’a publié en ce début d’année, le réalisateur, acteur et donc désormais auteur, Arthur Cahn. C’est un court texte, comme un concentré, cette histoire, celle qui prétexte un récit de vacances, mais qui est aussi celle d’une rencontre, celle d’un amour contrarié, d’une machination, de regrets, d’énergie et d’oisiveté, de sexe et de retenue, du passage d'un âge à un autre… Quelques impressions de lecture,  croisées aux remarques et réflexions de l'auteur, qui a bien voulu prendre le temps de répondre à ces questions, qu'il en soit ici remercié. - « Les vacances du petit Renard », et d’abord ce titre, qui sonne comme une fable, comme le titre d’un récit pour enfants, et qui cache, un texte, bien évidemment, assez éloigné de ces évocations d’âges tendres, puisque d’innocence ou de naïveté, il n’en est plus question. Le personnage principal, même s’il se trouve lui à la...

Une rencontre émouvante avec deux papas en Nouvelle-Calédonie

Lien direct vers la vidéo Lors de notre passage en Nouvelle Calédonie, nous avons eu la chance de rencontrer deux familles homoparentales composées de deux papas. Ce sont (pour l’instant…) les seules familles avec deux papas que nous avons rencontrées pendant tout le voyage. Nous avons pu interviewer Laurent et Alexandre qui sont les papas de Louis, 10 ans. Laurent et Alexandre sont français et se sont mariés en Belgique, où il résidaient (ils ont aussi la nationalité Belge), il y a un peu plus de 10 ans. Effectivement, contrairement à la France, le mariage était accessible aux homosexuel(le)s en Belgique, ainsi que l’adoption pour les couples homosexuels. Laurent et Alexandre ont suivi le protocole légal après conventionnement avec un Organisme Agréé d’Adoption et comme ils ne pouvaient pas adopter dans la plupart des pays étrangers (qui refusent l’adoption par des couples homosexuels), ils étaient positionnés pour une adoption nationale, c’est à dire l’adoption d’un enfant belge. C’est avec beaucoup d’émotion qu’ils nous ont raconté l’arrivée de Louis dans leur famille. Nous avons eu les...

Jacques de Bascher, dandy de l’ombre

Vénéneux, hypnotique, addictif, stupéfiant, empoisonnant, dandy morbide… c’est presque immanquablement que s’impose le champ lexical des drogues et du ravage lorsque l’on évoque Jacques de Bascher. Ange ou démon ? Ses aléas et turpitudes, valaient bien une biographie, riche de documents et de témoignages, la journaliste Marie Ottavi, livre le récit d’une vie, que nombre de romanciers auraient aimé imaginer, dans les paroles de ceux qui l’ont aimé ou détesté, c’est aussi le portrait de toute cette période à part, du Paris nocturne et sans limite des années 80. D’ascensions fulgurantes, en chute vertigineuse, croiser Jacques de Bascher, même sur le papier, c’est frôler l’insolence et la décadence, c’est tutoyer les plus grands, c’est brosser le portrait de toute une époque, des bas fonds et de ce que brille, de toute une nuée de célébrités, héritières, fils et filles de, noblesse désargentée, artistes et bien sûr les deux légendes que sont Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld, c’est d’ailleurs autour de ce dernier que s’articulera...
homme en survetement vertvideo

« Amants des hommes » : déportation homosexuelle et homophobie

Traitant de la déportation homosexuelle durant la seconde guerre mondiale, Isabelle s'appuie sur l’œuvre autobiographique de Pierre Seel, le premier à témoigner de sa déportation pour cause d'homosexualité. "Amants des hommes" parle aussi beaucoup de l'homophobie de la société des années 1940, mais aussi de celle des années 2000 à travers les témoignages de différents acteurs qui se sont battus pour la reconnaissance de cette déportation. Pour nous présenter son travail, rien de mieux qu'une petite conversation avec Isabelle elle-même. Rencontre. Kevin Reynaud : Bonjour Isabelle, tout d'abord, quel est votre parcours ? Isabelle Darmangeat : Je suis née à Tulle en Corrèze, et j’ai effectuée mes études, en cinéma, à l’Université de Poitiers, avec une spécialisation en documentaire avec un DESS réalisation documentaire. Je vis et travaille à Paris depuis 2004. D'où est née l'envie de créer ce projet ? Avez-vous un lien personnel avec cette partie de l'Histoire ? Passionnée d’histoire, j’ai toujours été intéressée par la seconde guerre mondiale et particulièrement l’Holocauste. Je savais que les homosexuels...

Passion amoureuse ou amitié fraternelle ? La réponse de Stéphane Lambert

http://youtu.be/MIIrofQwfso Dans Fraternelle Mélancolie, Stéphane Lambert explore l'amitié qui unit deux grands écrivains américains, Herman Melville, et Nathaniel Hawthorne. Il décrit et imagine les  stigmates d'une passion tumultueuse... Cela se déroule au milieu du 19ème siècle... Alors "outing" ou pas ? Stéphane Lambert nous donne les clés ici ! Hugues Demeusy : Comment et quand as-tu rencontré Melville et Hawthorne et pourquoi leur relation t’a interpellé au point d’y consacrer un livre ? Stéphane Lambert : Quand j’avais une vingtaine d’années, j’ai longtemps gardé sur ma table de chevet l’épais volume de Moby Dick, qui est devenu ce qu’on appelle un livre culte, sans réussir à m’y mettre. L’idée de la chasse à la baleine me rebutait. En réalité, Moby Dick est tout sauf un hymne à la chasse à la baleine, c’est un roman de dimension mythique, qui place l’homme face aux grandes questions de l’humanité. Or Moby Dick est dédié à Hawthorne, que je ne connaissais pas. Quand j’ai enfin lu le roman de Melville,...