Tribunes

Prendre sa place, donner son opinion ou faire passer son coup de gueule…

Autrice plutôt qu’auteure : démystifier les histoires

Cette démarche s’inscrit dans un premier temps dans une dynamique de récupération d’un terme ayant été effacé au cours de l’Histoire, afin d’invisibiliser celles qu’il désigne, perçues comme des concurrentes menaçantes. En effet, le terme autrice, vient du latin auctor, auctrix, celui/celle qui crée. En 1581, la première occurrence de la traduction autrice au sens d’écrivaine accompagne l’émergence de l’imprimerie. L’intervention des femmes en art est intensifiée par le XVIIe siècle, qui voit l’éducation féminine se développer à une époque où être écrivain devient une profession à part entière. Dès lors, une nouvelle génération de femmes de lettres émerge et les salons littéraires, souvent présidés par des femmes, prennent alors tout leur essor. Cependant, le XVIIe siècle voit également naître la codification de la langue française. Richelieu crée en 1635 l’Académie française, composée uniquement d’hommes, dont la principale mission est de créer le premier dictionnaire unilingue de la langue française. La langue française est réformée, et ces changements sont institutionnalisés par les nouvelles règles et...

Rêver

Nouvelle année, prenons-nous à rêver ! We had a dream...que Trump s'entoure de personnes LGBT-friendly et que la condition des personnes trans au pays des droits civils devienne un exemple pour le reste du monde. Que Fillon lance les réformes à la suite du mariage pour tous pour que l'adoption soit la même pour tous, que les droits des trans deviennent une priorité pour le prochain gouvernement. Que les femmes n'aient plus besoin d'avoir un ministère, car l'égalité de droits et de traitement sera la même pour chacun-e. Que les LGBT ne soient plus une cible de choix pour les extrémistes... Malgré les difficultés, rêvons de tout cela, car c'est de rêves que tous les progrès sont nés depuis la nuit des temps. Arrêtons de rêver, et la place devient libre pour les tueurs d'espoir et autres bonimenteurs que sont les populistes de tous pays et de tous bords. Comme Zhou, organisateur de la Semaine LGBT de la Chine, nous le dit : "Encore un...
opinion publique

Sondages, évaluer par les chiffres ce que l’on ne parvient à formuler par les...

62% des Français-e-s sont défavorables à l’abrogation de la loi Taubira, ouvrant le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels. 65% souhaitent que cette loi soit maintenue par le-la prochain-e président-e de la république. 63% considèrent que les familles homoparentales constituent « une famille à part entière ». 59% sont pour l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes. 76% des électeurs-trices socialistes sont pour le maintien de cette loi, de même que pour la reconnaissance des enfants nés de mère porteuse à l’étranger (GPA). 54% des sympathisant-e-s du parti Les Républicains se montrent défavorables à l’abrogation de ladite loi, tandis que les partis Debout la France et Front National comptent chacun une minorité de 45% de sympathisant-e-s y étant opposé-e-s. Ainsi, 60% des sondé-e-s estiment par ailleurs que Marine Le Pen, présidente du Front National, demeure toujours hostile au maintien et à l’ouverture de droits aux couples homosexuels.  Des sondés favorables à davantage de droits pour les homos  Ces différentes...

De la lecture au coin du feu

C'est avec tristesse que nous avons appris la semaine dernière la liquidation de Yagg.com, une sorte d'avis de décès. Une liquidation dans les films de gangsters, c'est une mort violente, comme un coup de fusil porté au cœur. Car Yagg nous a informés pendant de nombreuses années, nous a éclairés également, alors forcément nous sommes touchés. Je ne vais pas mentir en disant que nous n'avions pas senti la fin roder, mais un décès, surtout celui de quelqu'un que nous aimions et admirions, c'est toujours un choc. Après le décès il y a le deuil à faire, et ce n'est que le début. Peut-être nous faut-il entendre ce qui nous est crié : les LGBT d'aujourd'hui ne sont plus celles et ceux d'hier, ils-elles n'ont plus forcément envie d'un contenu "communautaire" généraliste et en tout cas, ne sont pas prêts à payer pour cela. Le petit coin de ciel bleu du mois, c'est que nous avez été près d'un millier de lecteurs-trices uniques pour le lancement de  GENRES  en octobre. Franchement, c'est un...
Otarie mer

Mini-glossaire pour bien insulter un pédé

Les expressions fleuries à l’adresse des personnes LGBT sont légion dans notre petit monde. Résolument flatté par la créativité de ces expressions chatoyantes, contrairement à la croyance habituelle, je me suis pris à leur trouver du sens. Pédé comme un phoque Commençons par ma petite préférée, pédé comme un phoque. Premièrement, j’adore les animaux, y compris les plus infâmes (qui n'aime pas les animaux n'aime pas les hommes). Deuxièmement, qui ne tombe pas raide amoureux lorsqu’elle-il voit ces adorables petits phoques, l'air ballot et taquin ? Il semblerait que l’expression vienne de la voile avant des bateaux, le foc qui prend le vent dans le même sens que la grand-voile. Ou bien est-ce le râle un peu malsain du phoque après l’apnée qui fait penser à l’acte sexuel gay ? Bref, les avis divergent sur l'origine. On dit même que l’expression viendrait de l’anglais pédé comme un fuck. Gros pédé (ou grosse pédale) Parmi les rares pédés ou gouines qui ne sont pas obèses, avouons-le beaucoup sont sales Deuxième dans mon classement, cette expression...
hockey femmes

Le sport féminin : un combat perdu d’avance ?

La ligne de défense France Télévisions Philippe Candeloro n’en démord pas et le président de France Télévisions non plus : ce ne sont pas des propos sexistes car le patinage artistique se juge aussi sur le physique. Le président ajoute : on aime Candeloro justement parce qu’il est drôle même si pas toujours politiquement correct. Philippe Candeloro affirme lui-même ne jamais donner dans le « trash ». Bizarrement, par contre, les propos relevant du physique concernent toujours les femmes. Pourtant et, jusqu’à preuve du contraire, dans le patinage artistique, il y a aussi des hommes. Mais leur physique semble avoir moins d’importance. Un certain regard sur le sport féminin Ce qui est en cause avant d’arriver à des raisons toutes matérielles c’est le regard des gens sur le sport féminin. Qu’ils soient directeurs des programmes, commentateurs ou simples téléspectateurs, le regard des hommes sur le sport féminin n’est souvent pas un regard bienveillant. On se souvient encore des propos de Jean-Michel Aulas, président du club de football lyonnais, qui affirmait que les...

Un sacré mal de Trump

Mercredi 9 novembre, réveil 6h55, l'excitation d'un matin un peu spécial : enfin du neuf dans la routine. Aujourd'hui est-ce que j'écoute le Patrick Cohen habituel du matin, ou, suprême audace, décidé-je d'allumer la télé ? Le jeu en vaut bien la chandelle, même si au fond de moi la petite voix me dit que le résultat va être ennuyeux, torché rapidement. Hillary présidente. Une femme présidente, le sens de l'histoire. Le sens de MON histoire. Des droits LGBT qui avancent. Mais j'avoue que c'est pas vraiment ça qui me passe par l'esprit. Je pense plutôt, un chouia honteusement, une continuité ennuyeuse. J'allume la télé et je lance d'abord BFM TV par automatisme embarrassé, après m'être rappelé qu'iTélé c'est mort, muerto. Je regardais à une époque comme tout le monde, mais tout le monde a oublié. Puis je me souviens qu'il y a maintenant le France Info de la télé. En regardant cette chaîne, je me dis benoîtement, que je ne suis pas au service du Grand capitalisme ou du Grand...
video

2016, une année riche pour les droits LGBTI en Europe

Une année riche en avancées pour les droits LGBTI en Europe Lors de la plénière de lancement, une vidéo a présenté les principales avancées de l’année écoulée en matière de droits LGBTI en Europe en particulier : l’obtention de l’union civile pour les couples de même sexe en Italie, en Grèce (grâce à un gros travail notamment de l’association OLKE qui accueillait la conférence de l’ILGA l’an dernier à Athènes) et à Chypre (grâce à un fort travail de l’association ACCEPT Cyprus qui accueillait la conférence à Nicosie cette année) d’où l’utilité des conférences ILGA pour faire pression sur les gouvernements locaux pour faire avancer les droits LGBTI une meilleure reconnaissance du co-parent en cas d’adoption en Estonie et au Portugal un échec du référendum limitant le mariage à un homme et une femme en Suisse (contrairement à la Roumanie hélas) grâce à un fort lobbying des associations LGBTI suisses un retrait de la transidentité de la liste des maladies mentales au Danemark l’adoption de...

Parce qu’il faut savoir d’où on vient

Mars nous apporte son lot de bonnes nouvelles printanières. Yagg et Têtu renaissent de leurs cendres, sans doute l'effet nouvelle année chinoise avec les énergies de printemps. L'un renaît sur le web comme à son habitude, et l'autre en version papier, alors qu'il avait depuis près de deux ans poursuivi sa route sur le web. On peut se questionner sur l'opportunité de publier à nouveau sur papier en 2017, alors même qu'il existe une offre qui vit encore, en versions payante et gratuite. A qui s'adresser ? Sans doute y a-t-il encore des personnes qui préfèrent lire un magazine qu'il peuvent sentir entre leur doigts dans le train ou sur la plage. Mais le feront-il toute l'année dans le métro ou simplement en vacances ? L'avenir nous le dira. En tout cas nous leur souhaitons de réussir ! A l'heure où nous nous demandons où nous allons en élisant un président et un parlement, il est sans doute au moins aussi important de nous rappeler d'où...