François Fillon

Jouons avec Fillon !

Nawak nous fait la gentillesse d'accepter de publier régulièrement ses dessins dans Genres. Incisif et drôle, il met le doigt sur la bêtise de certain-e-s pour démonter leur méchanceté et leurs contradictions. Il tient un blog où il croque l'actualité, LGBT et autre, et il publie également sur Yagg et sur l'Obs.
Fillon 2016

Revue de presse : droits promis…. choses dues : enjeux politiques du vote LGBT

Dans quelle société voulons-nous vivre ? Quelles sont les droits fondamentaux que nous voulons préserver ? A quelle personnalité voulons-nous confier notre avenir ? Les prochaines élections présidentielles nous amèneront forcément (LGBT ou pas) à nous poser la question. Les promesses ne doivent pas engager que ceux qui les écoutent car trop de droits semblent remis en question à la suite événements aussi important que le Brexit, l’élection de Donald Trump , les programmes de certains candidats de droite en France et les élections qui s’annoncent en Autriche notamment. D’une manière évidente la place des LGBT dans la société est devenue un  thème important de campagne électorale en France et dans de nombreux pays. Sous prétexte de préserver la famille on dénie souvent aux LGBT le droit d’en fonder une. Il convient de connaitre et d’avoir en tête les promesses des uns et des autres avant de glisser son bulletin dans l’urne. Les articles qui suivent devraient permettre de faire le point à ce sujet. Huffington Post : Pourquoi la communauté...
opinion publique

Sondages, évaluer par les chiffres ce que l’on ne parvient à formuler par les...

62% des Français-e-s sont défavorables à l’abrogation de la loi Taubira, ouvrant le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels. 65% souhaitent que cette loi soit maintenue par le-la prochain-e président-e de la république. 63% considèrent que les familles homoparentales constituent « une famille à part entière ». 59% sont pour l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes. 76% des électeurs-trices socialistes sont pour le maintien de cette loi, de même que pour la reconnaissance des enfants nés de mère porteuse à l’étranger (GPA). 54% des sympathisant-e-s du parti Les Républicains se montrent défavorables à l’abrogation de ladite loi, tandis que les partis Debout la France et Front National comptent chacun une minorité de 45% de sympathisant-e-s y étant opposé-e-s. Ainsi, 60% des sondé-e-s estiment par ailleurs que Marine Le Pen, présidente du Front National, demeure toujours hostile au maintien et à l’ouverture de droits aux couples homosexuels.  Des sondés favorables à davantage de droits pour les homos  Ces différentes...