Françoise Sagan

L’amour fou de Sagan et Peggy Roche (en poche)

Mise à jour du 23/01/18 : A l'occasion de la sortie en Poche de Peggy dans les phares de Marie-Eve Lacasse, nous republions la chronique qui avait été dédiée à ce roman lors de sa sortie, en 2017. Vous l'aurez compris, nous aimons beaucoup ce récit et vous le recommandons vivement ! Peggy Roche n'est pas forcement connue au-delà du milieu de la mode. Elle débuta à Elle, le grand magazine féminin à la fin des années 50, comme mannequin, repérée pour sa singularité, son élégance et sa classe naturelle. Elle devient styliste, puis rédactrice de mode pour le même magazine. Mais bien loin de la frivolité de la mode et de ses caricatures, Marie-Eve Lacasse, dont c'est le premier roman, "créée" une femme ambiguë, fantasque, révoltée, un peu en marge mais idéaliste. La vérité autobiographique de Peggy Roche est-elle si importante que cela ? C'est plus un personnage romanesque que Marie-Eve Lacasse "invente", en prenant comme point d'encrage des faits authentiques. Mais c'est l'amour fou qui unit Peggy...

L’été où tout a basculé à Key West

Réfugiés à Key West Août 1955 : le grand écrivain Tennessee Williams corrige son dernier opus La chatte sur un toit brûlant à Key West, où il occupe une maison avec son amant, l'acteur Franck Merlo et la grande écrivaine, Carson McCullers. Tous trois vivent une relation quasi-fusionnelle, basée sur un équilibre très précaire, que la vie quotidienne organisée autour d'un travail littéraire harassant, parvient à préserver. Il fait chaud ; on étouffe dans ce coin de Floride, isolé de la folie du monde. Et soudain, Sagan La jeune Françoise Sagan, qui vient de publier son premier roman avec le succès sulfureux que l'on connaît. Bonjour Tristesse est en tournée promotionnelle à New-York, où elle fait sensation. Tennessee, attirée par sa personnalité atypique, l'invite quelques jours dans leur havre de paix. Sagan débarque sur l'île escortée de sa fraîcheur, de sa jeunesse et de sa maturité intellectuelle. Tel un petit chien insolent et innocent lancé dans un jeu de quilles, elle va bousculer le train de vie paisible des trois artistes. Rien...

Les bonnes mauvaises rencontres de Josyane Savigneau

CE QUI ME PLAÎT, C’EST LA SINGULARITÉ. LA DÉCOUVRIR ET TENTER DE LA DIRE, DE LA FAIRE PARTAGER. J’AIME TOUS CEUX QUI ONT UNE CERTAINE FOLIE, AFFICHENT LEUR NARCISSISME, LEUR MÉGALOMANIE S’il existe une façon de lever partiellement le voile sur qui « habite » vraiment, au-delà des clichés et autres cancans germanopratins, l’emblématique signature « Jo. S. », c’est dans La passion des écrivains que le lecteur curieux la découvrira ! Muni de ses bons yeux gourmands il récoltera ainsi, rencontre après rencontre et telles de délicates mises en bouche offertes à chaque page, les subtils indices d’une sensibilité inouïe. Icône pour certains, météorite pour d’autres, Josyane Savigneau, responsable du célèbre « Monde des Livres » entre 1991 et 2005, dont les « papiers » étaient guettés (dans la joie ou dans la crainte) par tous les acteurs de la sphère littéraire (et pas seulement !), nous partage ici une série de portraits uniques. Nous voici les invités – et non les voyeurs –...