gay

Le prix du Roman Gay 2018 est attribué à……

Alors que la rentrée littéraire bat son plein, le 12 octobre, vous saurez qui est le lauréat du prix du Roman Gay 2018. Il sera remis au Centre LGBT Paris, à partir de 18 heures. Pourquoi cette idée d'un prix "communautaire", quelles sont ses ambitions ? C'est ce que Genres a voulu savoir en rencontrant Gérard Coyet, son organisateur  Hugues Demeusy : Pourquoi avoir créé ce prix littéraire ? Gérard Goyet : Le Prix du Roman Gay a été créé en 2013 à l’initiative des Éditions du Frigo, nées deux ans auparavant pour respecter les derniers souhaits de deux amis disparus.  Leur rêve était d’être édités, ce à quoi ils ne sont pas parvenus. Ensuite, pour diversifier et élargir nos activités, et pour combler un vide, nous avons créé le « Prix Du Roman Gay ». Militant à ma façon depuis très très longtemps dans les combats LGBT, parce que l’homophobie est malheureusement toujours d’actualité et la visibilité un des moyens pour lutter contre, faire vivre ce...

Une rencontre émouvante avec deux papas en Nouvelle-Calédonie

Lien direct vers la vidéo Lors de notre passage en Nouvelle Calédonie, nous avons eu la chance de rencontrer deux familles homoparentales composées de deux papas. Ce sont (pour l’instant…) les seules familles avec deux papas que nous avons rencontrées pendant tout le voyage. Nous avons pu interviewer Laurent et Alexandre qui sont les papas de Louis, 10 ans. Laurent et Alexandre sont français et se sont mariés en Belgique, où il résidaient (ils ont aussi la nationalité Belge), il y a un peu plus de 10 ans. Effectivement, contrairement à la France, le mariage était accessible aux homosexuel(le)s en Belgique, ainsi que l’adoption pour les couples homosexuels. Laurent et Alexandre ont suivi le protocole légal après conventionnement avec un Organisme Agréé d’Adoption et comme ils ne pouvaient pas adopter dans la plupart des pays étrangers (qui refusent l’adoption par des couples homosexuels), ils étaient positionnés pour une adoption nationale, c’est à dire l’adoption d’un enfant belge. C’est avec beaucoup d’émotion qu’ils nous ont raconté l’arrivée de Louis dans leur famille. Nous avons eu les...

Corpo Elétrico : le courant passe

Présenté dans de nombreux festivals internationaux et récompensé par plusieurs prix, Corpo Elétrico, le film du réalisateur brésilien Marcelo Gaétano suit les pérégrinations amoureuse du bel Elias... Mais attention, tout n'est pas rose dans la vie de notre héros et l'intrigue s'attache à dresser un portrait très réaliste de la condition des gays au pays de la Samba. Extrait de l'interview que le réalisateur a donnée pour le dossier de presse. "Corps électriques est un film de boudoir : dans chaque lit où Elias se couche s’ouvre un nouvel univers. Des corps s’embrassent et se caressent, des amants racontent leurs rencontres, leurs aventures sexuelles, leurs rêves. Ma volonté était de mettre en scène l’amour vécu par Elias comme quelque chose qui se répète et tourne en boucle. Il s’agit plus d’une sorte d’affection que de romantisme. Il enchaîne les rencontres d’un soir déjà oubliées à peine consommées. Elias aime de façon légère, presque anarchique. Il a 23 ans et est ouvertement gay. Il est originaire du...

Les filles à pédé(s) : Ziggy, il s’appelle Ziggy je suis folle de lui…

Les filles à PD déjà ce n’est pas joli, joli comme expression. Mais comme nous le rappelle Olivier dans son mini-glossaire des insultes, on n’a pas dit… les filles à fiotte, ni à tarlouze, ni à tapette, bref on reste dans un registre basique. Lire ou relire le mini-glossaire d’Olivier : http://genres.centrelgbtparis.org/2016/10/01/insultes-mini-glossaire-pour-bien-insulter-les-pedes/ Certains parlent aussi de Georgette des tapettes mais on n’en finira jamais d’être désagréable, aussi, trêve d’auto-flagellation. Restons moins bêtes que d’autres en gardant le sens de l’humour. Revenons à nos brebis, pour Wikipédia Fille à pédés est une expression qui qualifie l’attitude d’une femme, souvent hétérosexuelle, fréquentant des hommes homosexuels avec assiduité. Le diminutif FAP est aussi parfois utilisé. Donc c’est une bonne copine qui s’affranchit des préjugés. Elle mérite que l’on s’intéresse à elle en gardant son sens de l’humour et une certaine dérision. Qui est-elle exactement ? La FAP est parfaitement identifiée dans le Guide presque officiel de la fille à pédés écrit par Anaïs Delcroix et Jeremy Patinier. Selon la Fédération Internationale des Clichés, la FAP serait une employée extravagante le jour et...

Le son différent de Brooklyn

Un immeuble à Brooklyn Depuis la mort de son mari, Celia vit dans l’ombre de ce dernier. Propriétaire d’un petit immeuble à Brooklyn, elle loge des gens atypiques, avec qui elle entretient des rapports distants. Jusqu’à ce qu’arrive Hope, une femme fuyant un mari infidèle… Avec Le bruit des autres, Amy Grace Loyd signe son premier roman en 2014, avec une maîtrise incontestable et un sujet bouleversant :  une femme choisit de s’isoler parce qu’elle ne parvient pas à faire le deuil de son mari ; elle s’est enfermée dans la routine, dans une vie en demi-teinte mais va soudain vivre une expérience qui la fera enfin réagir et redevenir « humaine" Une femme brisée Célia, la quarantaine affirmée, vit à Brooklyn, dans un petit immeuble vétuste, dont elle est la propriétaire. Oui, c’est bien de Brooklyn dont il s’agit, sa bohème, sa « coolitude », quartier en mutation où vit une population très cosmopolite. Célia, elle, montre un visage fermé. On pourrait presque dire qu’elle est acariâtre....

En Tchétchénie, la disparition du chanteur gay Zelimkhan Bakaev inquiète

Retrouvez le travail et l’humour de Nawak au quotidien sur son blog Disparu depuis le 8 août, l'artiste de 26 ans Zelimkhan Bakaev aurait été assassiné par les autorités tchétchènes en raison de son homosexualité. Une version fermement démentie par le pouvoir. Ce n'est pas la première fois que la Tchétchénie, sous l’œil bienveillant de la Russie de Poutine, fait la chasse aux LGBT. Lire l'article de l'Express

Portrait d’une anti-famille héroïque

Pour beaucoup d'entre nous, les événements familiaux constituent des contraintes fort désagréables. Il n'est pas impossible du tout que suite à la lecture de ce livre, vous les envisagez avec une immense bienveillance ... Nous sommes le 31 décembre. Amalia organise comme chaque année le réveillon chez elle, dans son HLM de Barcelone. On découvre un personnage fantasque, atypique, décalé, qui est pourtant la mère de trois enfants pas plus équilibrés... Au fur et à mesure de ce réveillon inattendu de la Saint-Sylvestre, les invités débarquent, chacun avec son lot de névroses et ses surprises. Bonnes ou mauvaises, c'est selon. Le narrateur est le fils Fer (Fernando), un trentenaire homo, qui est en pleine remise en question. Entre légèreté et portrait sans concession des membres d'une famille décomposée mais dont la cohésion est forte, l'auteur nous tient en haleine entre rires et larmes. Quelle tendresse et quelle affection émane de cette famille en pleine révolution dont les conflits dissimulent un attachement profond. Tour à tour journaliste, traducteur et scénariste, puis écrivain, Alejandro Palomas...

Le beau livre #5, David Hockney

« Je préfère vivre en couleur » David Hockney Voici une phrase dont il ne faudrait surtout pas faire l’erreur d’ignorer les multiples significations qu’elle peut avoir lorsque l’on entreprend d’évoquer l’œuvre et la vie de l’artiste né en 1937 au Royaume-Uni. Après la Tate Modern de Londres, c’est le centre Pompidou, qui accueille, pour encore quelques jours, l’exposition David Hockney, un peintre, un figuratif, a priori bien loin des tendances actuelles de l’art contemporain, un grand connaisseur de l’histoire de l’art, il signe en 2001 un impressionnant ouvrage sur les techniques et secrets des peintures des grands maîtres tel que Vermeer, Le Caravage, Ingres… ce qui ne l’empêche pas d’exposer fin 2010, à la fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, ses peintures sur IPad et IPod, dans l’exposition « Fleurs fraîches ». Un artiste donc, à 80 ans, résolument de son temps. Artiste devenu quasiment personnage, son allure inspire encore nombre de créateurs de mode, c’est à ce jour la plus importante rétrospective de son travail...

Le chanteur

Quand il monte sur scène, à la première seconde je manque de souffle. La vue de ce Chanteur incroyablement talentueux charismatique et séduisant me rend fou d’amour et d’admiration. Je le connais et le suis depuis de nombreuses années. Nos chemins se croisent de temps en temps et à chaque fois ce sont de merveilleux moments fugaces intenses et inoubliables. Son beau visage s’illumine à la vie et à ses fans. Son sourire ravageur et tendre fait apparaître d’adorables fossettes sexy et mutines. Toujours le mot gentil et drôle pour attiser l’amitié ou l’amour de son public acquis. C’est un bourreau. Un tortionnaire. Conscient ou inconscient de son pouvoir de séduction, en jouant habilement, il sera éternellement pour moi l’Homme idéal. L’Artiste absolu. L’Ami que je n’aurai jamais. L’Amant impossible, il aime bien trop les femmes. Je ne suis pas une femme, juste un fan parmi tant d’autres qui rêve d’un regard, d’un sourire, d’un clin d’œil complice. Rêver c’est bien le terme approprié. Le merveilleux fantasme d’un...