GPA

Revue de presse : homoparentalité, les temps changent

L'homoparentalité est le « fait d'élever des enfants par un couple homosexuel » ou bien l'ensemble des situations dans lesquelles l'enfant a au moins l'un de ses deux parents qui se définit comme homosexuel ou lesbienne. Selon les opposants au mariage pour tous et naturellement à l’homoparentalité le désir d’enfants ne saurait être qu’hétérosexuel et à tout le moins réprimé tant l’intérêt de l’enfant serait compromis dans une famille homosexuelle. C’est contrariant pour les manifestants anti-homos mais l’homoparentalité est une réalité depuis de nombreuses années. Réalité parfois cachée ou déniée mais justement, c’est là que se situent les difficultés à résoudre. La légalisation du mariage pour les couples homosexuels et le vide juridique existant relance fort utilement le débat sur un problème qu’il va bien falloir résoudre notamment à l’occasion ou après les futures élections. Comment devenir parents ? Plusieurs possibilités, la PMA, la GPA, l’adoption ou la coparentalité. A chacun de choisir sa voie selon sa situation. La lecture des articles suivants permet utilement de faire le...
opinion publique

Sondages, évaluer par les chiffres ce que l’on ne parvient à formuler par les...

62% des Français-e-s sont défavorables à l’abrogation de la loi Taubira, ouvrant le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels. 65% souhaitent que cette loi soit maintenue par le-la prochain-e président-e de la république. 63% considèrent que les familles homoparentales constituent « une famille à part entière ». 59% sont pour l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes. 76% des électeurs-trices socialistes sont pour le maintien de cette loi, de même que pour la reconnaissance des enfants nés de mère porteuse à l’étranger (GPA). 54% des sympathisant-e-s du parti Les Républicains se montrent défavorables à l’abrogation de ladite loi, tandis que les partis Debout la France et Front National comptent chacun une minorité de 45% de sympathisant-e-s y étant opposé-e-s. Ainsi, 60% des sondé-e-s estiment par ailleurs que Marine Le Pen, présidente du Front National, demeure toujours hostile au maintien et à l’ouverture de droits aux couples homosexuels.  Des sondés favorables à davantage de droits pour les homos  Ces différentes...