histoire d’amour

Corpo Elétrico : le courant passe

Présenté dans de nombreux festivals internationaux et récompensé par plusieurs prix, Corpo Elétrico, le film du réalisateur brésilien Marcelo Gaétano suit les pérégrinations amoureuse du bel Elias... Mais attention, tout n'est pas rose dans la vie de notre héros et l'intrigue s'attache à dresser un portrait très réaliste de la condition des gays au pays de la Samba. Extrait de l'interview que le réalisateur a donnée pour le dossier de presse. "Corps électriques est un film de boudoir : dans chaque lit où Elias se couche s’ouvre un nouvel univers. Des corps s’embrassent et se caressent, des amants racontent leurs rencontres, leurs aventures sexuelles, leurs rêves. Ma volonté était de mettre en scène l’amour vécu par Elias comme quelque chose qui se répète et tourne en boucle. Il s’agit plus d’une sorte d’affection que de romantisme. Il enchaîne les rencontres d’un soir déjà oubliées à peine consommées. Elias aime de façon légère, presque anarchique. Il a 23 ans et est ouvertement gay. Il est originaire du...

L’amour fou de Sagan et Peggy Roche (en poche)

Mise à jour du 23/01/18 : A l'occasion de la sortie en Poche de Peggy dans les phares de Marie-Eve Lacasse, nous republions la chronique qui avait été dédiée à ce roman lors de sa sortie, en 2017. Vous l'aurez compris, nous aimons beaucoup ce récit et vous le recommandons vivement ! Peggy Roche n'est pas forcement connue au-delà du milieu de la mode. Elle débuta à Elle, le grand magazine féminin à la fin des années 50, comme mannequin, repérée pour sa singularité, son élégance et sa classe naturelle. Elle devient styliste, puis rédactrice de mode pour le même magazine. Mais bien loin de la frivolité de la mode et de ses caricatures, Marie-Eve Lacasse, dont c'est le premier roman, "créée" une femme ambiguë, fantasque, révoltée, un peu en marge mais idéaliste. La vérité autobiographique de Peggy Roche est-elle si importante que cela ? C'est plus un personnage romanesque que Marie-Eve Lacasse "invente", en prenant comme point d'encrage des faits authentiques. Mais c'est l'amour fou qui unit Peggy...

Journal sur un drôle d’amour

Octobre 2013. Patrice Chéreau meurt des suites d’un cancer. Dans l’église Saint Sulpice, où ont lieu ses funérailles, un garçon s’installe dans le fond, anonyme parmi les célébrités et les personnages importants. Olivier Steiner, jeune provincial monté à Paris, n’a rien d’un Rastignac. Il ouvre grand ses yeux et emmagasine les expériences inédites et merveilleuses que lui procure la grande ville, tout comme les galères. La rencontre avec Chéreau A 31 ans, alors que sa vie stagne, il assiste à une lecture dans un théâtre de banlieue et rencontre Patrice Chéreau. Débutera alors une relation par SMS tout d’abord, puisque Chéreau monte un opéra à Milan… Puis ce sera la (re) rencontre à Trouville un soir d’hiver, mise en scène par Steiner, où rien ne se passera comme prévu. Une relation amoureuse hors des normes S’en suivra une relation décousue, mais forte, intense, cependant frustrante pour Steiner. En 2012, il écrit son premier livre Bohème. Il y traite d’une liaison virtuelle entre une jeune garçon un peu sauvage et...

One Kiss, extraordinaire et tendre

One kiss, titre un peu étrange pour un film italien, mais ce second film de Ivan Cotroneo, auteur et scénariste, est débordant de vie, de joie, de sourire, de rire… puis de mort. Lorenzo est l’homo, la fausse folle qui s’assume, encouragé par ses parents adoptifs. Il revendique d’être non seulement bon en tout, mais le meilleur ! Et il explose continuellement à l’écran. Et puis Blu, la fille du trio qui semble se réveiller avec Lorenzo, ainsi que Antonio, qui réussira peu à peu à émerger dans les rigolades et sera amoureux de Blu. Ils sont tous les trois un peu autres et dans le lycée d’une petite ville du nord de l’Italie… « Un monde entier enfermé en quelques kilomètres » redit l’auteur. Oui, mais fréquenter un homo est peu recommandé dans l’équipe de sport d’un lycée. Un baiser reçu mais non assumé… Lorenzo est amoureux de Antonio, et c’est la mort dans certains contextes, certaines histoires. La vraie homophobie, que jamais l’on puisse me prendre pour un...

Fronteras, le film espagnol qui fait traverser les frontières

Si le cinéma a le pouvoir de faire exister un autre monde à l'écran, force est de constater que, malheureusement, la tendance est souvent de montrer les mêmes images, les mêmes normes, les mêmes stéréotypes. Dans Fronteras (2014), l'Espagnol Mikel Rueda choisit de placer sa caméra ailleurs, de cadrer différemment et de nous montrer autre chose. Le thème est pourtant fréquent au cinéma : il s'agit d'un film sur les premiers émois de l'adolescence. Cependant, Rafa, dont le groupe d'amis est composé de jeunes gens plutôt machos et qui le poussent à sortir avec la belle Marta, pose son regard sur Ibra, adolescent venu du Maroc et menacé d’expulsion. Loin des clichés, ce film nous parle d'homophobie et de racisme mais surtout d'un premier amour mis à mal par la situation précaire du jeune migrant. Il nous montre aussi des franchissements de frontières, celle, physique, entre deux pays, celle, symbolique, imposée par la norme du groupe, et enfin, dernier franchissement, il nous montre le passage...

Le clown et l’acrobate

À travers la France, les départements plus ou moins obscurs et les villes pleines d’enfants désabusés, accro aux jeux vidéo en solitaires, et aux parents trop pressés et occupés, le petit cirque familial tente bravement de survivre. Composé d’une modeste ménagerie de trois singes capucins coquins, d’un couple de zèbres loin de chez eux et d’un unique cheval-star monté et dressé par sa belle cavalière. Monsieur Loyal, Aldo propriétaire et père de famille, entouré de sa fille aînée Alina la cavalière, de son gendre Peter vétérinaire responsable de la ménagerie et dresseur de zèbres, de son fils cadet Anton acrobate, et de sa fille cadette Anita maîtresse des singes capucins et également acrobate. Les deux clowns, les frères Marco et Enzo, sont des proches de la famille. Qu’il s’élève dans les airs ou qu’il subjugue le public par ses acrobaties sur le sol, le corps d’Adonis d’Anton est un ravissement pour les yeux... Tous ces gens dans l’abnégation dévoilent des trésors de courage et d’adresse pour faire...

Mes papas avant moi, de Mikl Mayer

Mikl Mayer, l’auteur de cette bande dessinée, nous raconte et nous dessine maintenant l’histoire des deux adolescents, Florian et Tristan, quand ils se rencontrèrent, se trouvèrent et se plurent au lycée, puis s’aimèrent et devinrent les papas de la précédente BD, Mes papas et moi. Mikl Mayer, né à Pont à Mousson le 4 septembre 1987 et vivant depuis à Toulouse, est un dessinateur connu pour sa bande dessinée Les d'jeunes, qui raconte la vie d'un groupe d'adolescents. Il s'est fait connaître pour ses affiches pour l'association Laurette Fugain ainsi que ces visuels contre l'homophobie à Toulouse. Son premier album est sorti en décembre 2009 et s'appelle La dure vie des adolescents. Il publie la bande-dessinée "Mes papas & moi" en 2015. (source Wikipedia) L’un de ses héros, Florian, est large, athlétique, et chamboule à son arrivée la vie déjà normée du lycée. Il plaît aux garçons et aux filles. Tristan, lui, est un gringalet homo mais qui ne peut toujours pas le dire malgré les engueulades de sa...

Le monde selon Jean. Entre chien et loup – Episode 7

Le choix de Yann Yann surgit des cuisines avec plusieurs plats en équilibre sur ses bras, comme un vrai pro. Il se dirige prestement vars la tablée à qui ces mets dressés avec le plus grand soin par le cuisinier sont destinés. Un sourire forcé sur les lèvres, il dépose les assiettes devant les convives bruyants qui accueillent ces plats avec des commentaires épicés. Ils  sont une dizaine, garçons et filles, jeunes et cools, avec cette innocence naturelle exaspérante de ceux qui sont beaux mais ne le font pas exprès. Ils s'interpellent dans un anglais approximatif et coloré d'accents divers. Qui sont ils ? Des gens de la mode, certainement, pense Yann avec effroi. Pourtant, ll doit faire bonne figure devant ce catalogue vivant pour une marque de sportwear américaine. Il a envie de hurler. Il sourit tel un automate, et distille quelques bribes de son vocabulaire anglais très limité. Il s'attire les sourires et l'attention des filles qui lui font les yeux doux, renforçant sa gêne. Il fait...

Quand Philippe Besson dit JE

Après avoir écrit une quinzaine de fictions, toutes des succès de librairies, dont certaines ont été adaptées au cinéma (Mon Frère par Patrice Chéreau), Philippe Besson créé l’événement en publiant aujourd'hui Arrête avec tes mensonges, en consignant un amour de jeunesse, dont l'issue est dramatique. quand Philippe Besson dit je, il nous ouvre des pans entiers de sa vie, mais sans impudeur, sans exhibitionnisme... Pourquoi aujourd'hui ? Parce que des événements dramatiques ont remis cette relation au cœur de sa vie. Et qu'il y avait une urgence, voir un devoir impérieux à raconter cette relation qui est un superbe hommage à ce garçon, puisqu'il s'agit bien sur d'un jeune homme, qui deviendra un homme... Bien-sûr, on pourra à cette occasion relancer le vieux débat qui consiste à dire qu'un romancier écrit avant tout sur lui, à partir d'expériences vécues. Besson ne le nie pas. Il a transformé des personnages, sublimé des sentiments, des rancœurs. Mais ici, il utilise comme matériau romanesque cette expérience difficile, souvent destructrice et frustrante. Et quand Philippe...